/sports/baseball
Navigation

Vladimir Guerrero fils avec les Jays: le suspense continue

Vladimir Guerrero fils avec les Jays: le suspense continue
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Blue Jays de Toronto continuent de jongler avec l’idée de rappeler le joueur de troisième but, Vladimir Guerrero fils, dans les jours à venir.

D’ailleurs, le compte Twitter du quotidien USA Today a avancé lundi que le principal intéressé pourrait être promu d’ici le match de mardi contre les Giants de San Francisco. Toutefois, la même source a ultérieurement indiqué que le fils de l’ancienne vedette des Expos de Montréal, Vladimir Guerrero, n’effectuera pas ses débuts dans le baseball majeur lors du prochain duel des siens. En revanche, son arrivée à Toronto ne serait qu’une question de temps.

L’athlète de 20 ans a disputé neuf rencontres au sein des ligues mineures cette saison. Avec les Bisons de Buffalo, au niveau AAA, il a conservé une moyenne au bâton de ,412, totalisant deux circuits et six points produits.

«Je ne suis pas frustré, mais je n’ai pas de contrôle sur la situation», avait-il déclaré par le biais de propos rapportés par le site du baseball majeur. «Je vais continuer à me donner à 100% et quand je serai rappelé, je serai reconnaissant.»

Guerrero fils a été ennuyé par une blessure musculaire à l’abdomen pendant le camp préparatoire. Récemment, le gérant des Jays, Charlie Montoyo, avait mentionné qu’un rappel n’était pas exclu au terme du voyage de l’équipe s’étant conclu dimanche, à Oakland.

L’espoir renaît

La venue probable du jeune espoir au sein de la formation des Jays (11-12) devrait contribuer au vent d’optimisme soufflant dans l’entourage de l’équipe ontarienne. Elle a remporté six de ses sept dernières parties, totalisant 39 points. Cette bonne séquence, marquée par un balayage des Athletics ce week-end, a permis à la troupe de Montoyo de s’approcher du seuil de respectabilité.

Toronto occupe le troisième rang d’une section Est de la Ligue américaine, plutôt faible ces temps-ci. Avant les duels du jour, les Jays accusaient un retard de trois matchs et demi sur le premier échelon.

«Nous évoluons dans une division plutôt compétitive», a néanmoins affirmé au site MLB.com, Justin Smoak, qui a frappé pour ,452 durant sa série de neuf matchs avec au moins un coup sûr. «Donc, nous devons être capables d’inscrire des points.»

«Nos lanceurs ont été au rendez-vous tout le temps, mais depuis que notre attaque s’est réveillée, nous formons un bien meilleur club», a renchéri Montoyo.