/news/politics
Navigation

Embauche du PDG d’Investissement Québec : la commissaire à l’éthique ouvre une enquête sur Fitzgibbon

Guy LeBlanc ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon
Capture d'écran, TVA Nouvelles Guy LeBlanc ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – La commissaire à l'éthique et à la déontologie confirme qu’elle enquêtera «à son initiative» sur de potentiels manquements éthiques qu’aurait commis le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon dans le processus ayant mené à l’embauche du nouveau PDG d’investissement Québec, Guy LeBlanc.  

Le Journal de Québec rapportait jeudi dernier que MM. Leblanc et Fitzgibbon étaient, jusqu’au 10 avril dernier, actionnaires de la même entreprise, Move Protéines, en plus d’être des amis de longue date. L’article indiquait aussi que M. Fitzgibbon aurait demandé à sa fiducie sans droit de regard que soient vendues ses actions dans Move Protéines, ce que QS et le PQ ont décrié.  

«Cette enquête concernera principalement la détention d'intérêts, par le ministre, dans certaines entreprises [...]», a indiqué l’organisme de surveillance, par communiqué, mardi.  

«La commissaire cherchera notamment à déterminer si les règles relatives aux conflits d'intérêts et à la déclaration des intérêts ont été respectées par le ministre», a-t-on ajouté.  

La commissaire, Ariane Mignolet, a par ailleurs confirmé avoir reçu une demande d’enquête de la part du PQ et de QS, mais a cependant précisé que son déclenchement avait été effectué «à son initiative».  

Une fois son enquête terminée, Mme Mignolet transmettra le rapport à la présidence de l’Assemblée nationale, qui sera responsable de le déposer en chambre.