/sacchips/pushstart
Navigation

Esports Central Arena : on a parlé au prochain gros joueur québécois dans le domaine

La communauté e-sport donne également son avis sur ce « gaming hub » ambitieux.

Notre chroniqueur e-sport Maxime Beaulieu aborde Esports Central cette semaine!
Montage: Christine Lemus parce qu'elle trouvait que le montage d'André Péloquin était pas assez cute. Notre chroniqueur e-sport Maxime Beaulieu aborde Esports Central cette semaine!

Coup d'oeil sur cet article

Le sport électronique fait parler de lui de plus en plus au Québec.  

Que ce soit par la multitude d’événements se déroulant partout dans la province, les établissements spécialisés ou même des camps d’été comme ceux offerts par l’Académie Esports.   

Une concentration en sport électronique est même offerte dans certains établissements scolaires.      

Bref, les amateurs ont maintenant une panoplie de choix pour les satisfaire.   

Et voici qu’un nouveau joueur s’invite!   

Voici l'Esports Central   

En effet, un centre de divertissement e-sport ouvrira ses portes à Montréal le 1er juin prochain.   

Situé en plein cœur du centre-ville, Esports Central Arena veut devenir l’endroit de prédilection pour les amateurs de sports électroniques.   

Avec ses 94 ordinateurs à la fine pointe de la technologie, il veut devenir le plus grand « gaming hub » du genre du pays.   

De plus, des simulateurs de courses automobiles propulsées par D-Box pour offrir une sensation de réalisme encore plus grande seront disponibles sur place.   

Pour les amateurs de réalité virtuelle, les joueurs auront la chance de jouer dans plusieurs stations de jeux réservées à cet effet.    

Finalement, une vingtaine de stations réservée aux différentes consoles de jeux vidéo seront aussi offertes sur place.   

Un restaurant avec service d’alcool sera aussi disponible sur place avec un menu offrant autant des options santé que des plats typiques de restaurants sportifs,    

Une boutique spécialisée sera aussi présente dans les locaux de l’arène pour celles et ceux qui auraient besoin de nouvelles pièces pour leur ordinateur.   

Des compétitions de tout genre au programme   

Avec une capacité de 525 personnes, l’arène est capable de changer de configuration en quelques heures pour présenter des tournois et événements spéciaux.   

« Nous voulons présenter un tournoi par mois ainsi qu’un événement d’envergure tous les 3 mois. » a confié Charles-Anthony Côté, ambassadeur de marque pour Esports Central Arena.   

La Rebellion s'invite!   

Yannick Babin, fondateur de Mirage, organisation e-sport qui gère également les opérations de la Rebellion
Montage: Christine Lemus
Yannick Babin, fondateur de Mirage, organisation e-sport qui gère également les opérations de la Rebellion

Pour les amateurs du jeu Overwatch, l’équipe professionnelle la Rébellion de Montréal disputera ses parties de la compétition « Overwatch Contenders » en direct de l’arène.   

« [C’est], avant tout, offrir [une] opportunité aux fans d’e-sport [une chance d’encourager directement] une équipe professionnelle. [...] C’est aussi d’offrir aux joueurs de notre équipe une expérience similaire à celle de l’Overwatch League, leur donnant un avantage sur les autres joueurs d’équipes académies en terme d’expérience. Ça reste aussi un prototype pour voir si le modèle est viable à Montréal et possiblement inspirer d’autres villes à faire de même» commente Yannick Babin, fondateur de Mirage, organisation e-sport qui gère également les opérations de la Rebellion, lorsque nous lui avons demandé ce que jouer dans une arène locale représentait pour l’équipe.   

Red Bull entre également dans l’arène!   

Le 15 juin prochain sera la seule épreuve de qualification canadienne pour le tournoi Red Bull Player One de League Of Legends et les joueurs pourront tenter de se qualifier en direct de l’arène.   

Une centaine de joueurs sont attendus et le grand gagnant représentera le Canada lors de l’épreuve finale qui se déroulera à São Paulo, au Brésil, l’endroit où tout a commencé pour le Red Bull Player One en 2015.   

Aujourd’hui, le tournoi compte plus de 30 000 participants provenant de 25 pays différents.   

En plus de représenter son pays, le gagnant se méritera une bourse de 2000 $ et participera au Red Bull Player One Bootcamp, une semaine dans une maison dédiée au gaming avec des joueurs professionnels de League of Legends.   

Le format des séances de qualification est bien simple   

En duel sur la carte iconique du jeu, les joueurs pourront gagner de 3 façons différentes :      

  • Avoir le « premier sang » sur le joueur adverse   
  • Être le premier à faire tomber une tour   
  • Atteindre 100 sbires      

 Pour vous inscrire au Red Bull Player One, ou en savoir davantage, cliquez ici!