/24m/city
Navigation

Inondations: Le calme avant la crue à Montréal

Inondations: Le calme avant la crue à Montréal
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les résidents de l’île Bizard et de l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, toujours menacés par les inondations, se préparaient mardi à affronter la pluie annoncée pour les prochains jours, malgré le soleil qui brillait au-dessus de leurs têtes.

Le directeur du Service de sécurité incendie, Bruno Lachance, a demandé aux Montréalais de maintenir un niveau élevé de préparation, car le niveau d’eau devrait atteindre son apogée au cours des prochains jours. «Si les prévisions se maintiennent, on s’attend à une hausse jeudi et même vendredi», a-t-il dit lors d'un point de presse.

Plusieurs citoyens s’affairaient donc à entasser des sacs de sable aux abords de leur demeure afin de prévenir les infiltrations d’eau dans les secteurs les plus vulnérables aux inondations, malgré la journée ensoleillée.

Inondations: Le calme avant la crue à Montréal
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Hélène Gascon, de Pierrefonds-Roxboro, a raconté prendre les mesures nécessaires avant les journées de pluie, même si l’eau «commence à baisser». «Il nous reste juste à attendre la pluie et la neige qui va fondre, on va voir dans les jours qui arrivent, on surveille», a-t-elle commenté.

Mme Gascon a préparé son terrain tout le week-end afin d'éviter le pire. «On a fait ça en famille en fin de semaine. Là, je continue encore. On va garder des poches; si jamais l'eau monte trop, on va pouvoir en mettre d’autres», a-t-elle expliqué.

Dans certaines rues de l’île Bizard, l'eau recouvre déjà la chaussée. La rue Saint-Joseph, qui borde la rivière des Prairies, est partiellement inaccessible en raison de l'accumulation. Gérald Isabelle, qui y habite, a érigé un muret de sable sur un côté de sa maison par prévention.

Inondations: Le calme avant la crue à Montréal
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Celui-ci a affirmé que sa préparation allait bon train. Malgré l’eau déjà présente dans la rue, M. Isabelle a indiqué ne pas être «stressé» par les jours de pluie imminents. Selon lui, la pluie ne serait pas suffisante pour inonder sa maison. «L’eau a baissé depuis le début de la journée», a-t-il fait remarquer.

Inondations: Le calme avant la crue à Montréal
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Gilles Deschambault, qui transportait des sacs de sable sur la montée de l'Église, a aussi indiqué attendre les prochaines journées. «On est prêts. On n'a pas été inondés il y a deux ans, on devrait être bon encore cette année. Mais j’ai hâte que ça soit terminé, même si on est organisés.»

- Avec la collaboration d'Elsa Iskander, 24 Heures