/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Inondations : une école partiellement détruite

[PHOTOS] Inondations : une école partiellement détruite
Photo Jean-François Racine

Coup d'oeil sur cet article

Une centaine d’élèves de l’école primaire l’Accueil, de Scott, devront terminer leur année scolaire ailleurs, en raison des inondations. Déjà surpeuplée, l’école est désormais sinistrée et contaminée. La direction, les parents et les enseignants implorent le gouvernement de leur construire une nouvelle école depuis plusieurs années.

[PHOTOS] Inondations : une école partiellement détruite
Photo Jean-François Racine

Au rez-de-chaussée, l’établissement a été submergé jusqu’au milieu des murs avec près de 60 pouces d’eau. Dans certaines classes, la ligne d’eau est bien visible au tableau puisque les exercices pédagogiques ont été effacés par la crue. La saleté et l’humidité ont aussi envahi les lieux.

Le matériel scolaire, les ordinateurs, les livres et les vêtements sont une perte totale. De plus, l’école était déjà utilisée au-delà de sa capacité, puisque des sections modulaires ont été ajoutées au bâtiment agrandi quatre ou cinq fois.

[PHOTOS] Inondations : une école partiellement détruite
Photo Jean-François Racine

« C’est trop »

Pour le personnel, cette inondation est certainement celle de trop. « On a dépassé les limites, cette fois. On est fatigués de toujours reconstruire et de déplacer notre personnel. C’est trop », a expliqué le directeur des ressources matérielles, Damien Giguère.

« Quand je suis rentrée, c’était d’une tristesse sans nom. J’ai des enseignantes qui ont tout perdu, en plus du manque d’espace qu’on avait », a expliqué la directrice Sylvie Boutin.

[PHOTOS] Inondations : une école partiellement détruite
Photo Jean-François Racine

« Nous avons besoin de cette nouvelle école. Il faut que ça bouge », a lancé Annie Guay, une enseignante de 1re année. « Ma mère de 68 ans est allée là. L’école est désuète », ajoute Julie Bonneville, membre du conseil d’établissement.

Le centre des loisirs et l’hôtel de ville pourront être utilisés pour terminer l’année scolaire. La direction veut accueillir des élèves aux étages supérieurs de l’école sinistrée, mais on ignore si les parents voudront y envoyer leurs enfants après le nettoyage.