/news/education
Navigation

Toujours pas d’examens de fin d’année à l’écran, trois ans après le lancement d'un projet pilote

Coup d'oeil sur cet article

 Plus de trois ans après le lancement d’un projet pilote pour faire passer des examens de fin d’année à l’écran plutôt que sur papier, aucune expérimentation n’est encore confirmée pour juin 2019. 

 À l’automne 2015, le ministère de l’Éducation avait lancé un appel aux commissions scolaires et aux écoles privées afin de trouver des établissements souhaitant participer à un projet-pilote qui avait pour but d’expérimenter la passation d’épreuves ministérielles en version numérique. Or aucune expérimentation n’a eu lieu depuis. 

 Québec a toutefois récemment octroyé deux contrats d’une valeur totale de 75 000 $ afin d’obtenir un «soutien méthodologique pour les expérimentations», notamment pour l’épreuve en univers social. 

 Le ministère de l’Éducation ne sait toutefois pas à partir de quand des élèves pourront passer leurs examens de fin d’année à l’écran pour la première fois ni combien d’écoles ou de jeunes participeront à cette expérimentation. 

 Pas d’échéancier 

 Aucun échéancier n’a été établi, puisque ce projet-pilote n’en est qu’à «une étape préliminaire de développement». 

 Il n’est pas exclu que les expérimentations se déroulent à partir de juin 2019, mais «ce n’est pas confirmé du tout», précise Bryan St-Louis, porte-parole au ministère de l’Éducation. 

 L’objectif est de se doter «en 2019, d’une plateforme de services qui permettra des expérimentations et des passations en modalité numérique au cours des prochaines années», ajoute-t-il. 

 Thierry Karsenti, titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication en éducation à l’Université de Montréal, déplore que ce dossier «important» «ne progresse pas assez». 

 Le Québec est en retard à ce chapitre comparé à d’autres provinces canadiennes, ajoute-t-il. En Alberta, tous les élèves devraient passer leurs examens de fin d’année à l’écran pour la première fois en juin.