/finance/news
Navigation

Des crédits d’impôt à surveiller pour les particuliers

0424-dvp
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Dans une série de deux articles, je vous propose un survol de nouveautés fiscales et de mesures, peut-être moins connues, qui permettront de réduire votre facture fiscale et de maximiser votre remboursement d’impôt.

 

1• Achat d’une première habitation

Depuis plusieurs années, le gouvernement fédéral offre un crédit d’impôt de 750 $ (avant abattement du Québec) pour un nouveau propriétaire de maison. Bonne nouvelle pour 2018, un crédit pouvant atteindre 750 $ est également à disposition au Québec. Ainsi, un crédit total de 1 376 $ peut être accordé pour l’achat d’une première habitation.

Sachez qu’il ne s’agit pas nécessairement de l’achat d’une « première » habitation. Pour être admissible à ce crédit, il faut ne pas avoir habité, au cours de l’année de l’acquisition ou des quatre années précédentes, dans une autre habitation dont vous, votre époux ou votre conjoint de fait étiez propriétaires. Par ailleurs, la résidence doit être acquise avec l’intention d’en faire sa résidence principale au plus tard un an après son acquisition.

2• Rénovation

Le crédit d’impôt remboursable RénoVert, prolongé jusqu’au 31 mars 2019, permet d’obtenir jusqu’à 10 000 $ à l’égard de rénovations écoresponsables effectuées sur une résidence principale ou un chalet. Les travaux admissibles comprennent des rénovations touchant l’isolation, l’étanchéisation, les portes et fenêtres, le chauffage, la climatisation, etc. Les particuliers ont jusqu’au 31 mars 2019 pour conclure une entente avec un entrepreneur reconnu et ils devront acquitter leurs dépenses de rénovation avant le 1er janvier 2020.

3• Proche aidant

Le régime fiscal québécois prévoit plusieurs crédits pour les proches aidants.

♦ Prendre soin de votre conjoint âgé d’au moins 70 ans dans votre propre résidence pourrait vous permettre de réclamer un crédit d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 1015 $ en 2018.

♦ Pour héberger ou cohabiter avec un proche nécessitant des soins, vous pourriez réclamer un crédit pouvant atteindre jusqu’à 1185 $ pour 2018.

♦ Nouveauté cette année, les aidants n’habitant pas avec le proche dont ils s’occupent peuvent demander un crédit remboursable pouvant atteindre 533 $. Pour être admissibles, ils doivent aider bénévolement la personne de façon régulière et constante au quotidien.

♦ Afin de soutenir davantage les aidants naturels qui ont besoin de répit, les modalités d’admissibilité du crédit d’impôt remboursable pour relève bénévole ont été bonifiées en 2018. Les aidants peuvent attribuer un crédit de 250 $ à un bénévole ayant fourni 200 heures d’assistance au cours d’une année, 500 $ pour 300 heures, et 750 $ pour 400 heures de relève.

N’oubliez pas qu’il y a également des mesures pour soutenir les aidants naturels au fédéral. Un crédit est accordé si vous subvenez aux besoins d’un époux, d’un conjoint de fait ou d’une personne à charge qui a une déficience physique ou mentale (parents, grands-parents, enfants, petits-enfants, frères, sœurs, oncles, tantes, neveux ou nièces). Plusieurs facteurs influencent le crédit accordé, dont votre relation avec la personne, le revenu net de la personne et le fait que d’autres crédits ont été demandés ou non pour cette personne.

Conseils

♦ Si vous êtes admissible au crédit pour achat d’une première habitation, assurez-vous entre autres de la mise à jour de votre adresse dans votre déclaration de revenus et de l’inscription des informations concernant le retrait fait dans le cadre d’un RAP, si applicable.

♦ Si vous avez fait des travaux de rénovation admissibles au crédit RénoVert, n’oubliez pas d’obtenir une copie du formulaire prescrit TP-1029.RV.A dûment rempli et signé par l’entrepreneur ayant réalisé les travaux.