/finance
Navigation

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75 %

bloc situation bank of canada
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Comme attendu par les économistes, la Banque du Canada opte pour la prudence face au ralentissement économique et maintient son taux directeur à 1,75 %.

«L’incertitude persistante liée aux conflits commerciaux a miné la confiance des entreprises et l’activité, ce qui a contribué à un ralentissement simultané dans un grand nombre de pays», souligne par communiqué l’institution fédérale pour contextualiser sa décision de garder le même taux directeur en vigueur depuis octobre.

Dans son Rapport sur la politique monétaire publié mercredi, la banque centrale du Canada évoque les répercussions sur l’économie canadienne des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. On mentionne aussi les droits de douane imposés à plusieurs pays par l’administration Trump, comme ceux sur l’acier et l’aluminium canadien.

Parmi les éléments plus spécifiques au Canada, la Banque relève l’effet encore ressenti de la chute des prix du pétrole.

«Le logement et la consommation plus faibles que prévu ont aussi contribué à une croissance plus lente», ajoute-t-elle en précisant que l’activité sur le marché résidentiel devrait se stabiliser plus tard qu’on ne l’avait anticipé.

La projection de croissance pour 2019 a ainsi été revue à la baisse, passant de 1,7 % à 1,2 %. La Banque prévoit toutefois que l’économie reprendra du galon plus tard dans l’année. Ce nouveau souffle permettrait au PIB canadien de croître à un rythme de 2,1 % en 2020 et de 2,0 % en 2021.

Quant à l’inflation, la banque centrale estime qu’elle avoisine le taux cible de 2 % et devrait se maintenir à ce niveau jusqu’en 2021.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.