/sports/hockey
Navigation

Les Sharks remportent un match ahurissant

Coup d'oeil sur cet article

En retard 3-0 en troisième période, les Sharks ont réalisé une poussée ahurissante pour finalement l’emporter 5-4 en prolongation, lors du septième et ultime match de leur série contre les Golden Knights de Vegas, mardi soir à San Jose.

Les hommes de Peter DeBoer accèdent ainsi au deuxième tour, eux qui ont maintenant rendez-vous avec l’Avalanche du Colorado, qui a fait tomber les Flames de Calgary en cinq matchs.

Un but du joueur de soutien, Barclay Goodrow, a mis un terme à cette rencontre échevelée, durant laquelle les Sharks ont comblé un retard de 3-0 en troisième période, ajouté un quatrième filet et vu les «Knights» niveler les chances avec moins d’une minute au cadran.

Tout semblait dans la poche pour les Golden Knights lorsque Max Pacioretty a porté la marque à 3-0 lors du troisième vingt, à l’aide d’un tir qui a fait mal paraître le gardien, Martin Jones. William Karlsson et Cody Eakin avaient préalablement touché la cible pour les visiteurs.

Mais une inconduite de partie décernée à Eakin – et loin de faire l’unanimité – a complètement fait basculer le match. L’attaquant a asséné un double échec à Joe Pavelski, qui a ensuite été projeté au sol par Paul Stastny. Blessé, le capitaine a dû quitter le match, mais les Sharks ont ensuite explosé avec quatre buts lors de l’avantage numérique de cinq minutes.

Logan Couture (deux fois), Tomas Hertl, et Kevin Labanc sont parvenus à déjouer le gardien Marc-André Fleury, et les Sharks ont ainsi pris les devants dans la rencontre, contre toute attente.

Un revirement de situation n’attendait pas l’autre: Jonathan Marchessault a prolongé ce match de fou. Posté dans l’enclave, le Québécois a accepté une passe de Reilly Smith pour battre Jones d’un tir sur réception.

Une belle percée au filet de Barclay Goodrow en prolongation a toutefois envoyé les Golden Knights en vacances. La troupe de Gerard Gallant voit donc son parcours prendre fin prématurément après avoir atteint la finale de la Coupe Stanley lors de sa première année dans le circuit.