/sports/hockey
Navigation

Coyle, héros du premier match

Les Bruins l’emportent 3 à 2 en prolongation face aux Blue Jackets

Coup d'oeil sur cet article

BOSTON | Charlie Coyle a grandi à East Weymouth, à moins de 30 kilomètres du TD Garden. Même s’il est un garçon de la place, il n’y a pas des tonnes de chandails de lui dans les gradins. Ça pourrait changer rapidement.

Acquis quelques jours avant la date limite des transactions du Wild du Minnesota, Coyle a agrandi son cercle d’amis au Massachusetts en décrochant le rôle principal dans un gain de 3 à 2 en prolongation des Bruins contre les Blue Jackets de Columbus lors du premier match de deuxième tour des séries, jeudi.

Coyle a marqué le but égalisateur avec un peu plus de cinq minutes à jouer en troisième période. Il a récidivé en prolongation en déjouant à nouveau Sergei Bobrovsky. Les deux fois, l’attaquant des Bruins a profité d’ingénieuses passes de Marcus Johansson pour toucher la cible.

« Je suis heureux d’être de retour à la maison et de jouer pour les Bruins, c’est spécial, a dit Coyle. Mais c’est aussi une belle histoire pour ma famille. Ils viennent encore au Garden, mais ils connaissent maintenant une personne sur la glace. »

Du caractère

Pour Coyle, les deux buts lui ont aussi servi de rédemption. Au début de la troisième période, l’ancien du Wild avait ouvert la porte aux Blue Jackets en se montrant coupable d’un revirement menant au but de Brandon Dubinsky.

« Charlie a du caractère, a dit Johansson. C’est la même chose pour toute l’équipe. Il n’y a personne qui a commencé à montrer un autre du doigt même si nous avons fait des erreurs en troisième période. Nous avons oublié ça et nous avons trouvé une façon de gagner. »

Sur la passerelle de presse, Don Sweeney, le DG des Bruins, devait se frotter les mains. Il a acquis Coyle du Wild et Johansson des Devils du New Jersey à la date limite des transactions.

Longue pause

Les Bruins ont remporté la première bataille du deuxième tour face aux Jackets. Avant de se présenter à Boston, les Blue Jackets n’avaient toujours pas connu la défaite en séries. Ils avaient balayé le Lightning en quatre matchs. S’ils étaient reposés, ils n’avaient pas joué depuis le 16 avril, soit une pause de neuf jours.

John Tortorella redoutait ce premier match, croyant que les Bruins resteraient sur l’adrénaline de leur victoire émotive lors de la septième rencontre face aux Maple Leafs. En première période, les Bruins ont complètement dicté le jeu.

Bobrovsky a limité les dégâts en début de rencontre en donnant un seul but à Noel Acciari lors d’un désavantage numérique. Après un mauvais départ, les Blue Jackets ont retrouvé leurs couleurs, mais aussi leurs jambes. Ils ont gagné en confiance à partir de la deuxième période.

« Nous avons eu de la difficulté en première, nous ne suivions pas le rythme imposé par les Bruins, a reconnu Tortorella. Je ne sais pas comment nous aurions pu simuler une telle chose lors de nos entraînements. Mais nous avons tranquillement retrouvé nos esprits. »

En troisième période, Brandon Dubinsky et Pierre-Luc Dubois ont refroidi les bruyants partisans du Garden en touchant la cible deux fois en seulement 13 secondes. Dubinsky et Dubois ont redirigé des tirs de Seth Jones et Artemi Panarin pour battre Tuukka Rask.

Expérimentés, les Bruins ont gardé leur calme malgré les deux buts rapides.

 

2
P
3
Première période
1-Bos: Noel Acciari (1) (McAvoy) DN-10:34
Punitions: Harrington (Cls) 3:19, banc (Bos) (purgée par Johansson) 4:37, Coyle (Bos) 9:20.
Deuxième période
Aucun but.
Punitions: Nash (Cls) 2:56, Krejci (Bos) 5:16, Bergeron (Bos) 14:47, Werenski (Cls) 18:48.
Troisième période
2-Cls: Brandon Dubinsky (1) (Nash, Jones) 7:39 3-Cls: Pierre-Luc Dubois (2) (Panarin, Jones) 7:52 4-Bos: Charlie Coyle (4) (Johansson, Krug) 15:25
Punitions: Jenner (Cls) 1:20.
Prolongation
5-Bos: Charlie Coyle (5) (Johansson, Heinen) 5:15
Punitions: Aucune punition.
Tirs au but
Columbus 4 - 10 - 7 - 1 - 22 Boston 14 - 6 - 13 - 4 - 37
Gardiens:
Cls: Sergei Bobrovsky (P, 4-1), Bos: Tuukka Rask (G, 5-3).
Avantages numériques:
Cls: 0 en 4, Bos: 0 en 4
Arbitres:
Francis Charron, Dan O’Rourke.
Juges de lignes:
Jonny Murray, Ryan Gibbons.
ASSISTANCE:
17 565.