/misc
Navigation

Les frères Thibault réunis à l’université Columbia

Les deux frangins ont aussi évolué ensemble au Séminaire Saint-François

Xavier et Thomas Thibault
Photo Courtoisie Croyant avoir disputé leur dernier match ensemble au terme de la saison 2017 à Williston, les frères Xavier (54) et Thomas Thibault (88) seront de nouveau réunis dans la NCAA en septembre.

Coup d'oeil sur cet article

Thomas Thibault est comblé. En plus de poursuivre sa carrière dans l’une des universités américaines les plus prestigieuses, l’ailier rapproché aura le bonheur de côtoyer son frère Xavier durant les trois ou peut-être même quatre prochaines années.

« C’est incroyable de rejoindre mon frère à Columbia, s’est réjoui Thibault, jeudi, à son retour d’un entraînement de crosse. Quand on s’est quittés au Séminaire Saint-François, on s’est dit que c’était la dernière fois qu’on évoluait ensemble. Même chose il y a deux ans à l’école préparatoire de Williston. C’est devenu une blague entre nous, mais c’est incroyable d’obtenir une autre opportunité d’évoluer ensemble. »

Après deux saisons avec les Wildcats à Northampton, une école privée mixte du Massachusetts, l’ailier rapproché de 6 pi, 6 po et 230 lb a été courtisé par plusieurs institutions de la Ivy League qui regroupe les institutions les plus prestigieuses sur le plan académique, avant d’arrêter son choix sur Columbia, choix qui n’a pas été trop difficile.

« Le meilleur investissement »

« Columbia est la troisième meilleure école aux États-Unis. J’ai visité Brown, et plusieurs autres écoles de la Ivy League m’ont recruté, mais je me suis engagé à Columbia le lendemain de ma visite officielle, a-t-il expliqué.

« J’avais passé deux soirées avec mon frère et les gars de l’équipe. La présence de mon frère a pesé dans la balance. La partie plate fut de prévenir les entraîneurs des autres équipes de ma décision. Le football me donne accès à la meilleure éducation pour les quatre prochaines années. C’est le meilleur investissement possible. On reçoit une aide académique et non une bourse d’études, mais mes parents n’auront vraiment, vraiment pas beaucoup à débourser. C’est un investissement pour le futur. »

« Je vais étudier en finances et j’ai déjà un stage de planifié à New York à mon premier été, poursuit Thibault. Plusieurs anciens travaillent à Wall Street et ils font entrer les étudiants pendant l’été. »

Parce qu’il est un brin léger, Thibault pourrait se retrouver ailier défensif comme son frère, du moins au début. « Je m’en vais là pour jouer au football, peu importe la position. Si je me présente à 245 livres, ça sera peut-être différent. »

Sérieuse blessure

Après une dernière saison à Williston où il a été choisi comme joueur défensif par excellence, et où il avait notamment réussi 14,5 sacs tout en conservant une moyenne de 97 %, Xavier a dû faire l’impasse sur sa première campagne dans la NCAA. L’ailier défensif s’est déchiré le ligament croisé antérieur du genou dans un match de crosse à Williston.

« Xavier a participé au camp de printemps et il est maintenant en pleine forme, a mentionné Thomas. Il a été traité par l’équipe de physiothérapeutes des Giants de New York. Moi aussi je joue à la crosse et j’adore. C’est satisfaisant d’apprendre un nouveau sport. Ça me permet de développer mon cardiovasculaire. »