/sports/hockey
Navigation

Séries de la LNH : sept joueurs décevants au premier tour

Coup d'oeil sur cet article

La liste est longue, mais voici sept joueurs qui ont particulièrement déçu lors du premier tour des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey.

Steven Stamkos, Lightning

Photo d'archive, AFP

Le capitaine du Lightning de Tampa Bay, Steven Stamkos, est celui qui a affiché le pire différentiel parmi tous les joueurs ayant participé au premier tour des séries éliminatoires. En seulement quatre matchs face aux Blue Jackets de Columbus, il a présenté une fiche de -8. Il a néanmoins fourni un but et une mention d’aide.

Nazem Kadri, Maple Leafs

Photo AFP

Servant un double-échec au visage de son adversaire Jake DeBrusk lors de la deuxième partie contre les Bruins de Boston, l’attaquant des Maple Leafs de Toronto Nazem Kadri a été suspendu pour le reste de la série. Il aura ainsi été sur la glace pendant moins de 30 minutes durant le premier tour. Rien pour aider son équipe!

Andrei Vasilevskiy, Lightning

AFP

Le gardien russe Andrei Vasilevskiy a aussi contribué à l’échec lamentable du Lightning au premier tour. Il a affiché un faible taux d’efficacité de ,856, ayant permis 15 buts en 104 tirs. Sa moyenne de buts alloués lors de ces quatre matchs face aux Blue Jackets : 3,82. Le Lightning aurait possiblement été mieux avec le Québécois Louis Domingue.

Johnny Gaudreau, Flames

Photo d'archives, AFP

Avec 99 points, Johnny Gaudreau a terminé au septième rang des meilleurs marqueurs en saison régulière, à égalité avec Nathan MacKinnon, de l’Avalanche du Colorado. Or, l’attaquant des Flames a été complètement éclipsé par son vis-à-vis au premier tour, obtenant seulement une mention d’aide en cinq matchs.

Jake Muzzin, Maple Leafs

AFP

Acquis par les Maple Leafs le 28 janvier en retour d’un choix de première ronde au repêchage de 2019 (et des droits sur deux espoirs), le défenseur Jake Muzzin n’a pas répondu aux attentes. Limité à deux mentions d’aide en sept rencontres, il a surtout présenté un différentiel de -6.

Sidney Crosby, Penguins

Martin Chevalier / JdeM

Le célèbre numéro 87 a habitué ses partisans à beaucoup mieux. En quatre matchs, le capitaine des Penguins de Pittsburgh, Sidney Crosby, a été limité à une mention d’aide. Bien maîtrisé par le jeu défensif des Islanders de New York, Crosby a par ailleurs présenté un différentiel de -3.

Ryan McDonagh, Lightning

Martin Chevalier / JdeM

On a souvent reproché au Canadien de Montréal d’avoir échangé Ryan McDonagh aux Rangers de New York en 2009. Chose certaine, le défenseur de 29 ans n’a pas connu ses meilleurs moments lors des séries de 2019. En plus de maintenir un différentiel de -6, il a été blanchi en quatre parties.