/news/consumer
Navigation

Téléphone intelligent: 60 % plus de Québécois l’utilisent par rapport à 2009

Cellulaire
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | La proportion des adultes québécois qui possèdent un téléphone intelligent est passée de 13 % en 2009 à 73 % en 2018, un bond de 60 %, selon un rapport publié aujourd'hui par le CEFRIO.

Cette progression est d’ailleurs observable dans l’ensemble des groupes d’âge, mais c’est chez les 18 à 34 ans qu’elle a été la plus imposante, le taux d’adoption du téléphone intelligent dans ce groupe d’âge au Québec étant passé de 27 % en 2010 à 90 % en 2018. 

Cette hausse de popularité du téléphone intelligent s’accompagne sans surprise d’une augmentation de la demande de données mobiles, remarque le CEFRIO. La proportion d’adultes disposant d’un téléphone intelligent avec un tel forfait est passée de 46 % en 2017 à 58 % en 2018. 

D’ailleurs, la proportion de consommateurs qui utilisent internet quotidiennement sur leur téléphone intelligent est passée de 67 % en 2016 à 75 % en 2018. 

La tablette électronique connaît également un certain succès au Québec, passant de 7 % d’adoption en 2010 à 57 % en 2018. Cependant, c’est surtout chez les utilisateurs plus âgés que cette technologie séduit; chez les 55 à 64 ans, son utilisation est passée de 2 % en 2010 à 64 % en 2018. 

Achat en ligne

Cette popularité grandissante des appareils mobiles se répercute sur la façon dont les Québécois font leurs achats. En effet, l’usage d’appareils mobiles pour acheter en ligne a été en constante croissance au fil des cinq dernières années, fait remarquer l’organisme «neutre et indépendant». 

La proportion des transactions en ligne effectuées en utilisant une tablette électronique est ainsi passée de 4 % en 2013 à 15 % en 2018, et les transactions faites à l'aide d’un téléphone intelligent ont progressé de 4 % à 14 % au cours de cette même période.