/news/transports
Navigation

Transports: le projet de ligne rose encensé par une experte new-yorkaise

Transports: le projet de ligne rose encensé par une experte new-yorkaise
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le projet de ligne rose de la mairesse Valérie Plante est une bonne idée, tout comme l’ajout de pistes cyclables et de voies réservées pour les autobus, selon une experte en transports new-yorkaise.

Janette Sadik-Khan, ancienne commissaire du département des Transports de la Ville de New York, a commenté de façon élogieuse le «leadership génial» de la amairesse de Montréal jeudi lors du colloque Collectivités viables de l’organisme Vivre en ville.

«Je pense que Montréal s’en va dans la bonne direction, particulièrement avec l’expansion du réseau de transport en commun», a-t-elle mentionné, nommant spécifiquement le futur Réseau express métropolitain (REM), mais aussi le projet de ligne rose cher à la mairesse.

«Je crois que chercher des façons de permettre aux gens de circuler plus facilement du nord au sud est une bonne chose. Ajouter des lignes pour réduire la surcharge des lignes existantes est aussi une bonne chose. C’est génial que Montréal continue de chercher de nouvelles façons de permettre aux gens de se déplacer plus facilement, plus efficacement et de façon plus durable. La ligne rose de la mairesse en est l’exemple le plus récent», a-t-elle dit.

Le Service rapide par bus (SRB) Pie-IX, dont la construction vient de débuter, a aussi retenu son attention.

«C’est bon de penser aux différentes façons d’utiliser l’espace routier, et vous avez des rues très larges à Montréal», a-t-elle souligné, faisant référence entre autres aux rues Saint-Denis et Sainte-Catherine.

«Cet espace pourrait être mieux utilisé au profit de tous», croit-elle.

Tenir bon

Lors de sa présentation, Mme Sadik-Khan a encouragé les urbanistes et les décideurs présents dans la salle à tenir bon lorsqu’ils instaurent de nouvelles pistes cyclables et des voies réservées, malgré les critiques presque inévitables.

«Quand on y pense bien, ces investissements contribuent aussi au développement économique. Les personnes et les compagnies deviennent plus mobiles, et les gens veulent habiter dans une ville où c’est facile de se déplacer, où on n’a pas besoin d’avoir une voiture», a-t-elle dit.

Mme Sadik-Khan a été commissaire du département des Transports à New York de 2007 à 2013 sous la direction du maire Michael Bloomberg. Elle est aujourd’hui consultante et auteure, et collabore avec plusieurs villes sur la planète à l’élaboration de designs de rues.