/news/politics
Navigation

En raison d’un cancer, le ministre Dominic LeBlanc se retire de ses fonctions

En raison d’un cancer, le ministre Dominic LeBlanc se retire de ses fonctions
Christopher Nardi / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui des changements temporaires dans son Conseil des ministres, en raison des ennuis de santé de son ministre des Affaires intergouvernementales Dominic LeBlanc, qui souffre d’un cancer, soit une forme de lymphome non hodgkinien.

Le ministre LeBlanc combat ainsi un deuxième cancer en peu de temps, puisqu'il avait reçu en 2017 un diagnostic de leucémie lymphoïde chronique.

«Il y a quelques semaines, j'ai consulté mon médecin pour ce qui semblait être des symptômes liés à la grippe. Après une série de tests, mon médecin m'a diagnostiqué une forme de lymphome non hodgkinien», a indiqué M. LeBlanc dans une déclaration relayée aux médias.

«Je me retirerai temporairement de mes fonctions au Cabinet pour me concentrer sur ma santé. J'ai commencé mon traitement et il durera plusieurs semaines. Une fois que j'aurai terminé mon traitement, j'ai hâte de reprendre mes fonctions au Cabinet», a poursuivi M. LeBlanc.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

«Dominic, tu es un ministre de confiance et un ami proche. Je salue ta décision de prendre le temps de t’occuper de ta santé et de ta famille pendant cette période difficile. Nous t’appuyons complètement et nous sommes impatients de te revoir bientôt autour de la table du Conseil des ministres», a dit le premier ministre Trudeau.

C’est un coup dur pour le gouvernement libéral, à six mois des élections du 21 octobre prochain, alors que les conservateurs, notamment au Nouveau-Brunswick où Dominic LeBlanc est député, gagnent du terrain dans les intentions de vote.

Plus de responsabilités pour ses collègues

C’est le ministre des Finances, Bill Morneau, qui assumera les responsabilités liées aux Affaires intergouvernementales et au Commerce intérieur, les principaux portefeuilles détenus par M. LeBlanc.

Le ministre Morneau présidera aussi temporairement le Conseil privé de la Reine pour le Canada.

La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, se chargera pour sa part des affaires du Nord, autre responsabilité de M. LeBlanc, qui est député de Beauséjour, au Nouveau-Brunswick.

La ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité, Carla Qualtrough, sera vice-présidente du Comité du Cabinet chargé du programme gouvernemental, des résultats et des communications, a-t-on aussi précisé par communiqué.

Enfin, la ministre des Institutions démocratiques, Karina Gould, sera temporairement ministre responsable de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral et de la Loi sur la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral.

«Le ministre LeBlanc est actuellement responsable de ces lois en sa qualité de président du Conseil de la Reine du Canada, mais la loi empêche le ministre des Finances d’assumer ces responsabilités, d’où la nécessité d’apporter ces changements», a indiqué le gouvernement.