/news/currentevents
Navigation

Événement à l'Université Laval: le BEI prend un dossier en charge

Le pavillon Ernest-Lemieux
Photo Catherine Bouchard Le pavillon Ernest-Lemieux

Coup d'oeil sur cet article

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) vient d’annoncer qu’il prenait en charge un dossier d’enquête qui était, à l’origine, sous la responsabilité du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).  

L’enquête concerne un événement survenu à 12h39, vendredi, au pavillon Ernest-Lemieux, situé sur la rue de la Vie-Étudiante, à l’Université Laval.

Un appel a été logé au 9-1-1 au sujet d’une femme de 26 ans qui tenait des propos suicidaires.

C’est l’amie de la femme en détresse qui a alerté les policiers, selon le BEI.

«Les policiers se sont rendus sur les lieux où ils auraient trouvé la porte entre-ouverte. Ils sont donc entrés et la femme se trouvait encore sur le balcon. Mais les policiers ont à peine eu le temps de lui parler et elle a sauté», explique Sylvain Ayotte, porte-parole au BEI.

La jeune femme se trouvait au 4e étage.

La femme a été transportée à l’hôpital pour y traiter des blessures graves et le BEI ne peut s’avancer à savoir si sa vie est en danger ou non.

L'enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes.

Ce sont neuf enquêteurs du BEI qui ont été chargés d'enquêter sur cet événement.

Le BEI prend les enquêtes policières en charge, lorsque dans le cadre d’une intervention policière ou lors de sa détention par un corps de police, une personne autre qu’un policier en service décède ou subit une blessure grave ou une blessure causée par une arme à feu utilisée par un policier.    

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE    

Ligne québécoise de prévention du suicide  

www.aqps.info ou 1 866 APPELLE (277-3553)