/news/currentevents
Navigation

[EN IMAGES] Inondations: Rigaud et Pointe-Fortune ordonnent l’évacuation de tous leurs secteurs inondables

Coup d'oeil sur cet article

RIGAUD | Appréhendant des niveaux d’eau encore jamais vus dans la région, la Ville de Rigaud et la municipalité voisine de Pointe-Fortune ont ordonné vendredi matin l’évacuation de tous les secteurs inondables de leurs territoires.

• À lire aussi - Barrage de la Chute-Bell: Hydro-Québec se fait rassurante

• À lire aussi - Inondations: le week-end sera long à Montréal

• À lire aussi - Jusqu’à 50 millimètres de pluie prévus ce week-end

Selon les modèles de prévision des experts, le niveau de la rivière des Outaouais devrait battre le record établi lors des inondations de 2017 en atteignant 25,15 mètres.

«On ne demande plus, on ordonne aux gens d’évacuer», a tranché Daniel Boyer, directeur du service de sécurité incendie de Rigaud.

Au cours des prochains jours, la région déjà sévèrement inondée devrait recevoir entre 20 et 40 mm de pluie, en plus de vents atteignant des pointes de 45 km/h. Au barrage de Carillon, qui régularise le débit d’eau de la rivière des Outaouais, le débit actuel de 8400 mètres cubes par seconde devrait passer à 10 400 mètres cubes par seconde, dimanche, ce qui établirait un autre record.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

«Nous entrons dans une dimension inconnue. Nous sommes en train d’écrire le livre de référence pour les prochaines années. On va atteindre un niveau de crue que nous n’avons jamais eu, et qui n’est pas documenté. Comme nous ne sommes plus capables d’anticiper les conséquences, nous ne pouvons plus garantir la sécurité des citoyens», a dit M. Boyer.

Selon les deux administrations municipales, près de 207 résidences à Rigaud et 20 résidences à Pointe-Fortune situées en zone inondable sont toujours habitées. Contrairement à 2017, les autorités ne procéderont pas à des «évacuations de force».

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

«S’ils restent, ils seront laissés à leur sort. C’est là que les obligations de la Ville s’arrêtent. Nous ne mettrons pas à risque ceux qui ont évacué les lieux pour ceux qui choisissent de prendre un risque. Nous allons concentrer nos énergies sur les gens qui ont fait le choix de quitter la zone», a mentionné M. Boyer.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Avant l’ordre d’évacuation, 685 personnes avaient été évacuées dans la région, 233 avaient visité le centre d’aide aux sinistrés, et 72 familles ont été relocalisées par la Croix-Rouge, qui demeure sur place pour venir en aide aux citoyens évacués.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

L’ordre d’évacuation touche toutes les régions inondées et inondables de Rigaud, de Pointe-Fortune, de la baie de la Pointe-Séguin, de Rigaud-sur-le-Lac, de Pointe-à-la-Raquette, du secteur du chemin de l’Anse et du secteur du chemin des Outaouais.