/news/currentevents
Navigation

L’agresseur de l’Oratoire de retour en cour

L’agresseur de l’Oratoire de retour en cour
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’homme accusé d’avoir tenté de tuer le recteur de l’oratoire Saint-Joseph en pleine messe devrait bientôt savoir s’il sera ou non tenu criminellement responsable.  

 

« Nous avons lu le rapport [produit par les psychiatres de l’Institut Philippe-Pinel], et nous demandons quelques jours afin de prendre position quant aux conclusions », a expliqué un procureur de la Couronne, vendredi au palais de justice de Montréal.   

Après un mois de détention, Vlad Cristian Eremia était de retour en cour, vendredi, un peu plus d’un mois après l’attaque au couteau contre le père Claude Grou dans le lieu saint montréalais.   

Blessures légères  

Le père Grou avait subi des blessures superficielles. La semaine d’après, il était de retour au travail. Il avait alors dit souhaiter que l’accusé « bénéficie de tout le soutien nécessaire et qu’il trouve la paix ».    

Arrêté juste après le drame, Eremia, 26 ans, a été accusé de tentative de meurtre et de voies de fait. Mais compte tenu de son état mental, la défense a demandé à ce que des experts évaluent sa responsabilité criminelle.   

Le rapport a été achevé, mais il n’est pas encore public. Les conclusions pourraient toutefois être dévoilées la semaine prochaine, à la prochaine audience. D’ici là, Eremia restera détenu préventivement.