/news/currentevents
Navigation

Laval : elle découvre un bébé en attendant un colis

Le nouveau-né était abandonné dans une boîte à souliers

Coup d'oeil sur cet article

Le bébé abandonné au froid dans une boîte à souliers par sa mère qui venait à peine d’accoucher a vraisemblablement eu la vie sauve grâce à la vigilance d’une voisine qui attendait un colis.

Une femme de Laval a eu toute une surprise jeudi midi lorsqu’elle a trouvé un nouveau-né dans une boîte, devant chez elle. Plus tôt ce matin-là, une jeune femme du voisinage qui venait à peine d’accoucher seule à la maison aurait abandonné le bébé sur son balcon.

La mère de 18 ans, dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication, a comparu par voie téléphonique jeudi après-midi. Elle fait face à des accusations d’abandon d’enfant et de ne pas avoir fourni les choses nécessaires à l’existence d’un enfant.

Sans couverture ni vêtement

Mais si l’attention de la voisine a été portée vers l’extérieur de sa résidence, c’est qu’elle guettait l’arrivée d’un livreur. Croyant que son colis avait été laissé sur son balcon, elle aurait plutôt découvert le nouveau-né.

La petite fille, âgée de quelques heures, avait été placée complètement nue dans une boîte à souliers. Il n’y avait aucune couverture ou vêtement pour recouvrir son petit corps. Elle serait demeurée au froid environ deux heures avant que la voisine ne fasse la découverte. Jeudi en journée, le mercure oscillait autour de 7 °C.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers se sont dépêchés de couvrir et de réchauffer le poupon.

La petite souffrait alors d’hypothermie et a été transportée au Centre hospitalier de Sainte-Justine. Son état s’est amélioré et elle se porte bien, a indiqué vendredi Geneviève Major, porte-parole de la police de Laval.

Grossesse non connue ?

Selon les premières constatations, la jeune femme aurait accouché en solo chez elle. Son entourage ignorait alors qu’elle était enceinte, a-t-on appris.

Les policiers ont érigé un périmètre chez elle et des prélèvements ont été effectués sur les lieux de l’accouchement. La mère a d’ailleurs été arrêtée à l’hôpital, où elle s’est rendu peu après l’accouchement, niant d’abord avoir donné naissance.

Ce n’est qu’après une longue discussion avec les professionnels de la santé que la femme de 18 ans aurait avoué avoir abandonné sa progéniture, rapportait le site du Journal jeudi.

– Avec la collaboration de Jonathan Tremblay