/news/green
Navigation

Pas de répit à Rigaud

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités et les résidents de Rigaud appréhendent des niveaux d’eau inégalés alors que les débordements de la rivière des Outaouais pourraient largement dépasser ceux de 2017. Les autorités invitent les riverains à quitter, mais plusieurs tentent toujours de sauver leurs biens.

«Je pense qu’on s’enligne vraiment pour un désastre qui est malheureux. On a des gens qui se battent pour leur survie. Pour nous, le plus important c’est qu’on finisse cette histoire-là sans décès ou blessés graves», de dire Daniel Boyer, directeur du service incendie de Rigaud.

Celui-ci a encouragé les gens à quitter leur maison plus tôt que trop tard. «Vous allez vous exténuer à tenter de sauver vos biens, mais vous allez devoir finir par quitter de toute façon.»

Les militaires doivent produire 9000 sacs de sable pour sécuriser les routes qui menacent de s’affaisser.

Des résidents, des sinistrés et des bénévoles viennent également produire des sacs de sable pour protéger les résidences, malgré l'ordonnance d'évacuation.

«On essaye de se rattacher au positif et à ce qui fonctionne bien. Alors, on ne regarde pas les prévisions et on se concentre sur ce qu'on voit», explique un citoyen.

Les patrouilles et la surveillance continuent 24 heures sur 24 au courant des prochains jours, puisque les autorités prévoient le pire en début de semaine.