/entertainment/stage
Navigation

Adorables «Bébés»

Adorables «Bébés»
COURTOISIE MARLÈNE GÉLINEAU PAYETTE

Coup d'oeil sur cet article

Mettre des poupons sur scène, c’est garantir un fort niveau d’«adorabilité» qui est aisément atteint à l’Espace Libre dans la pièce «Bébés».

Loin d’être de simples accessoires afin que les adultes puissent s’exprimer sur eux, ces petits êtres volent la vedette. Qu’ils soient en train de s’extasier devant des marionnettes, de s’amuser avec un ballon, de tenter de marcher, de manger ou de pleurer en coulisse, leur présence ne laisse personne indifférent.

Accompagnés sur les planches de leurs parents (Klervi Thienpont, Nadine Louis, Ève Landry, Tienhan Kini), ainsi que des comédiens Philippe Ducros et Jacques L’Heureux, les bambins s’intègrent merveilleusement bien dans cette production mise en scène par Daniel Brière.

Le spectacle du Nouveau Théâtre Expérimental consiste en une succession de sketches, des commentaires poético-philosophiques sur l'enfance narrée par Anne Dorval et même en une capsule vidéo hilarante d’Alexis Martin, qui signe le texte en compagnie d’Emmanuelle Jiménez.

Adorables «Bébés»
COURTOISIE MARLÈNE GÉLINEAU PAYETTE

Dur, dur d’être parent

En plus de voir ces jeunes explorer librement leur environnement, les spectateurs ont droit à des thèmes classiques de la parentalité, comme le couple qui s’est éloigné et qui se chicane pour le partage de tâches, ainsi que la mère exténuée, qui se sent comme un buffet à volonté, qui espère que le bébé ne se réveille pas, mais qui est stressée s’il dort trop profondément.

Ces sujets sérieux ou dramatiques sont entrecoupés par des moments plus légers et des réflexions à propos des rejetons et de la vie en général. Bien que le jeu des adultes soit parfois inégal, les tout-petits font preuve d’un naturel attachant.

Le spectacle se déroule rapidement, ne durant qu’environ 70 minutes. Fait à noter qu’il est toujours présenté à midi, et non le soir, afin de ne pas nuire au rythme de vie auquel les enfants sont habitués.

Le tout finit en douceur, sans applaudissements, avec une sieste bien méritée pour ces minuscules héros de demain.

  • La pièce «Bébés» est présentée jusqu’au 19 mai à l’Espace Libre.