/24m/job-training
Navigation

8 éléments à supprimer de votre CV immédiatement

Coup d'oeil sur cet article

 Takwa Souissi

  

 Les recruteurs ne passent que quelques secondes à lire votre curriculum vitæ. Celui-ci doit donc être clair, percutant et pertinent. Voici tout ce que devriez supprimer de ce document essentiel à votre recherche d’emploi. 

 1) Des pages ! Audrey-Ann Charron, CRHA et chargée de compte à l’agence de placement Synergie Hunt International, est toujours surprise de constater que les CV de cinq ou six pages sont encore monnaie courante. « La longueur du CV est un aspect important. Je dirais qu’après trois pages, ça devient inintéressant. Idéalement, on fait encore plus court, à moins d’être de détenir une feuille de route particulièrement bien garnie », dit-elle. 

 2) Les expériences trop anciennes. À moins que l’on ait changé complètement de domaine, il vaut mieux s’en tenir aux postes les plus récents que l’on a occupés. Un CV est un outil pour se présenter et se vendre, et non un compte rendu détaillé de sa vie. Ne vous sentez donc pas obligé de tout relater. Concentrez-vous sur vos expériences professionnelles des 15 dernières années. 

 3) La confusion. Veillez à bien différencier les postes et les tâches accomplies, notamment. Une simple utilisation de caractères gras et d’italiques peut faire toute la différence pour clarifier ces distinctions. 

 4) Les paragraphes de texte. En début de CV, un court paragraphe d’introduction peut être pertinent afin de partager d’entrée de jeu et ses motivations et ses forces. Pour le reste, évitez les longs développements. Gardez vos phrases pour la lettre de présentation. 

 5) Vos informations personnelles. Audrey-Ann Charron voit encore beaucoup de CV sur lesquels sont indiquées des informations confidentielles, telles que la date de naissance et l’état civil. « Ce sont souvent des CV qui viennent d’ailleurs. En Europe, entre autres, il est encore courant de donner ces informations, dit la conseillère en ressources humaines agréée. Il faut savoir qu’ici, ce n’est pas la norme. Il est même illégal de demander de telles informations aux candidats. » 

 6) Votre photo. Dans le même ordre d’idée, il vaut mieux ne pas inclure de photo sur votre CV. Ce sont vos compétences et vos expériences, non votre apparence, qui doivent servir à évaluer votre candidature. 

 7) Les mensonges. Ça peut sembler évident, mais certaines tournent les coins ronds afin d’embellir leurs expériences sur leur curriculum vitæ... Or, les mensonges se détectent aisément en entrevue, affirme la conseillère en ressources humaines. Et une fois démasqué, le candidat a perdu la confiance du recruteur. 

 8) Les termes vagues. En matière de compétences linguistiques, par exemple, la simple mention « français/anglais » ne suffit pas. Votre connaissance de la langue seconde est-elle simplement fonctionnelle ou êtes-vous totalement bilingue ? Pour certains postes, la question est primordiale, et cette aptitude sera bien souvent testée dans le cadre du processus d’embauche. Idem pour les logiciels que l’on dit maitriser.