/sports/baseball
Navigation

Cinq partants qui en arrachent dans le baseball majeur

Cinq partants qui en arrachent dans le baseball majeur
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Tandis que certains lanceurs, comme Trevor Bauer, des Indians de Cleveland, et Tyler Glasnow, des Rays de Tampa Bay, s’illustrent déjà en ce début de saison du baseball majeur, certains partants enfilent les prestations inquiétantes. En voici cinq.

Chris Sale, Red Sox de Boston

Six départs, cinq défaites. Ce n’était sûrement pas le début de saison escompté par le gaucher de 30 ans. Il a montré une moyenne de points mérités de 6,30.

Jamais un partant des Red Sox n’avait connu un mois si pénible (cinq défaites et une moyenne de plus de 6,00) depuis Mike Gardiner, en 1992. De plus, sa vélocité semble suivre une courbe descendante depuis quelques années.

Est-ce le début de la fin pour le vétéran?

Yu Darvish, Cubs de Chicago

L’homme aux 126 millions $ n’a obtenu que huit départs en 2018 en raison d’une blessure au coude. Il souhaitait donc sûrement amorcer la nouvelle saison du bon pied pour mettre les doutes derrière lui, mais il a échoué.

En effet, en six départs, le Japonais montre une fiche de 2-3 et une moyenne de points mérités de 5,02. Il devra faire mieux s’il souhaite que ses Cubs de Chicago demeurent dans la lutte au titre dans la section Centrale de la Ligue nationale.

Il a toutefois montré quelques signes encourageants samedi dernier en effectuant sa meilleure sortie de la saison. Il n’a permis qu’un point, deux coups sûrs et quatre buts sur balles en six manches contre les Diamondbacks de l’Arizona.

Jacob deGrom, Mets de New York

Le gagnant du trophée Cy-Young dans la Ligue nationale en 2018 semblait en voie de poursuivre ses succès cette saison.

DeGrom a été excellent à ses deux premiers départs en 2019, menant les Mets de New York à des gains contre les Nationals de Washington et les Marlins de Miami. Il n’a concédé aucun point et a amassé 24 retraits au bâton dans ces deux rencontres.

Tout s’est toutefois écroulé par la suite. Celui qui a signé une prolongation de contrat de cinq ans et 137,5 millions $ juste avant la saison a encaissé la défaite à ses trois départs suivants. Au cours de ces trois duels, il a permis 14 points en 13 manches de travail.

DeGrom (2-3) affiche une moyenne de points mérités de 4,85 jusqu’ici. Il est bien loin de son impressionnante moyenne de 1,70 de l’an dernier.

Aaron Nola, Phillies de Philadelphie

Rien ne va plus pour Aaron Nola avec les Phillies de Philadelphie. Après avoir fini troisième au scrutin pour l’obtention du trophée Cy-Young dans la Nationale en 2018, l’artilleur droitier est en train de connaître la pire campagne de sa carrière.

Il n’y a pas seulement sa moyenne de points mérités (5,68) qui inquiète. Il a accordé 10,5 coups sûrs, deux circuits et 3,7 buts sur balles en moyenne par neuf manches de travail en six départs cette saison. Il s’agit de ses pires statistiques en carrière dans ces catégories.

Zack Godley, Diamondbacks de l’Arizona

S’il ne fait pas partie de l’élite, Godley devait figurer dans cette liste. En effet, il montrait mardi la pire moyenne parmi les artilleurs qui ont lancé au moins une manche en moyenne par match joué de leur équipe.

Il revendique une fiche de 1-2 et une moyenne de 7,58. Des chiffres qui devront changer.