/sports/hockey
Navigation

Le Canada accède à la demi-finale à Ostrava

IHOCKEY-OLY-PARALYMPIC-2018-PYEONGCHANG
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe canadienne de parahockey a conclu la ronde préliminaire du Championnat du monde avec une convaincante victoire de 4 à 0 contre la Corée du Sud, mardi, à Ostrava, en République tchèque. 

Les services du gardien de but québécois, Dominic Larocque, ont plus ou moins été sollicités lors de ce troisième affrontement. L’athlète de Shannon n’a eu besoin que d’un seul arrêt pour signer son premier blanchissage du tournoi. 

Larocque a aussi obtenu une mention d’aide sur le premier but de la partie, compté par Tyler McGregor. Zach Lavin, Liam Hickey et Greg Westlake sont les autres représentants de l’unifolié à avoir trouvé le fond du filet. 

Direction la demi-finale 

La formation canadienne termine la ronde préliminaire au deuxième rang de son groupe avec une fiche de 2-1. Elle a commencé le Championnat du monde samedi en s’inclinant 3 à 1 contre les États-Unis, eux qui ont marqué dans un filet désert pour se sauver avec la victoire. Dans la défaite, Larocque a repoussé 11 des 13 lancers dirigés vers lui. 

«Nous avons bien joué en première et troisième période. Ça a été un peu plus difficile en deuxième et nous avons juste manqué de temps en fin de rencontre pour égaliser», a-t-il fait savoir. 

Les joueurs canadiens se sont repris de belle façon, dimanche, en l’emportant facilement contre les Norvégiens. Le Québécois Antoine Lehoux a ouvert la marque dans ce qui allait devenir un véritable festival offensif. Il s’agissait d’ailleurs du premier but de sa carrière au Championnat du monde. 

«Je suis vraiment content. Ça faisait un moment que je n’avais pas compté, mais en jouant avec Corbyn Smith et Garrett Riley, la chimie a été excellente sur la patinoire», a indiqué le hockeyeur de 25 ans. 

Ce dernier a ajouté un deuxième but à sa fiche quelques minutes plus tard pour donner une avance de 5 à 0 aux siens. Le Canada a finalement disposé de la Norvège 14 à 2. 

«Toute l’équipe a fait preuve d’une grande cohésion. La communication a été très bonne, chaque joueur savait où ses coéquipiers se trouvaient sur la glace et ce sont nos belles passes qui nous ont permis de marquer autant de buts», a confié Lehoux. 

Le Canada reprendra l’action vendredi, en demi-finale. Son adversaire sera déterminé mercredi après les quarts de finale.