/sports/hockey/canadien
Navigation

Les Pelletier rêvent au Canadien

Les Pelletier rêvent au Canadien
Photo Rob Wallator

Coup d'oeil sur cet article

La famille de l'espoir québécois Jakob Pelletier compte impatiemment les jours avant le repêchage de la Ligue nationale de hockey.

L'attaquant des Wilcats de Moncton est de retour au Québec après avoir représenté le Canada au Championnat mondial des 18 ans et moins, en Suède.

«On rêve de ça depuis qu’on est nés, d’être dans la Ligue nationale. Et là, un membre de la famille se fait repêcher, surtout notre petit frère, c’est quelque chose de gros», réalise Thomas, un des deux frères aînés du jeune athlète.

La séance de sélection se tiendra les 21 et 22 juin au Rogers Arena de Vancouver, et Pelletier devrait être sélectionné au premier tour selon les experts. Thomas et Charles-Antoine ne sont pas sans savoir qu’il pourrait être disponible lorsque les Canadiens de Montréal prendront la parole au 15e rang.

«Il est classé pas mal en milieu de première ronde, fin de première ronde, début deuxième. Ça adonne qu’il y a une équipe à deux heures de la maison qui repêche, donc on va prêcher par ça», laisse tomber Thomas en esquissant un sourire.

«C’est sûr que le Canadien, ça serait pas mal gros», commente pour sa part le principal intéressé, qui s’estime choyé d’avoir pu compter sur l’appui de ses frangins.

Pelletier a consacré beaucoup d’effort à parfaire son jeu pour devenir un joueur talentueux, mais il n’a pas été le seul à faire des sacrifices. Ses frères ont déjà renoncé à un voyage à Walt Disney pour aider le petit dernier, qui avait été choisi dans un tournoi important dans l’Ouest canadien. «La décision a été prise assez facilement. On n’a pas eu besoin de se parler pendant 10 heures», raconte Charles-Antoine.

«C'est en quelque sorte grâce à eux que je suis là», confie Jakob.