/sports/baseball
Navigation

Les Red Sox gardent le sourire

Les Red Sox gardent le sourire
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Red Sox sont loin de connaître le début de saison espéré, mais ils ont tout de même obtenu une deuxième victoire de suite en défaisant les Athletics d’Oakland par la marque de 5 à 1, mardi à Boston.

Les champions en titre de la Série mondiale, qui n’ont obtenu plus d’un gain consécutif que quatre fois depuis le début de la campagne, avaient aussi battu la troupe californienne la veille.

Mitch Moreland a été le joueur le plus productif à l’attaque chez les vainqueurs en claquant un circuit de deux points en quatrième manche.

Mookie Betts, élu joueur par excellence de l’Américaine en 2018, avait quant à lui bien entamé la rencontre avec une longue balle en solo lors du premier tour au bâton des siens.

Les favoris de la foule ont perdu leur blanchissage en neuvième quand Robbie Grossman a propulsé la balle par-dessus la clôture.

Rick Porcello (2-3) a été excellent sur la butte pour les Red Sox. Le grand droitier n’a permis que deux petits coups sûrs et autant de buts sur balles en huit manches de travail.

Son vis-à-vis, Aaron Brooks (2-3), a connu une sortie plus difficile, concédant cinq points, dont quatre mérités, en quatre manches et un tiers.

Soirée de rêve pour Franmil Reyes

À Atlanta, Franmil Reyes a frappé trois coups sûrs, dont deux circuits, dans un gain de 4 à 3 des Padres de San Diego contre les Braves.

Le voltigeur a propulsé sa première balle dans les gradins dès la première manche. Il a claqué un double d’un point en troisième avant de frapper un autre circuit en sixième.

Le lanceur Chris Paddack (2-1) a aussi contribué à la victoire des siens en ne permettant que deux points en six manches.

Carlos Gonzalez fait la différence

À Miami, un circuit de trois points de Carlos Gonzalez en troisième manche a propulsé les Indians de Cleveland vers un gain de 7 à 4 contre les Marlins.

Le voltigeur de droite a également croisé le marbre sur un ballon-sacrifice pendant la rencontre.

Carlos Santana (en solo) a aussi frappé la longue balle pour les Indians.

Trevor Bauer (4-1), excellent depuis le début de saison, a été moins dominant qu’à l’habitude mardi, mais il a quand même décroché la victoire en accordant quatre points en autant de coups sûrs en sept tours au bâton.