/sports/soccer/impact
Navigation

Nacho revient et repart

Coup d'oeil sur cet article

Ignacio Piatti s’est entraîné normalement avec ses coéquipiers mardi matin, mais il a quitté la séance d’entraînement après un peu moins d’une heure.

L’Argentin, qui a raté les sept derniers matchs en raison d’une blessure au genou, ne semblait pas en douleur, mais son départ hâtif n’était pas prévu.

« Ce n’était pas dans les plans qu’il quitte prématurément, mais si je comprends bien, ce n’était pas tout à fait la même douleur », a résumé Rémi Garde.

« C’est une tension, ce n’est pas une douleur, ce n’est pas très, très important », a soutenu Garde, qui n’avait pas encore discuté avec son joueur au moment de rencontrer les médias.

Retour Progressif

Peu importe l’état de son joueur vedette, Garde a tenu une fois de plus à rappeler que son retour se fera progressivement. Piatti a joué son dernier match le 16 mars.

« Nacho s’est arrêté cinq ou six semaines, il revient et il n’y aura pas de baguette magique. Il faut remettre la machine en route et ça peut prendre un petit peu de temps. »

Garde n’avait pas non plus de détails sur l’état de santé de Clément Bayiha, qui a quitté le match en fin de première demie, dimanche, blessé à une cuisse, en apparence. Il devait rencontrer le médecin mardi après-midi.

Quant à Bacary Sagna, il ne sait pas encore s’il pourra jouer samedi contre New York City FC.

« Je ne sais pas, j’ai une tension derrière la cuisse, a expliqué l’arrière français. Je l’ai sentie avant le match. Pendant le match, ça allait jusqu’à la fin de la première mi-temps, et après, ça m’a gêné.

Dieu merci, je n’ai pas de déchirure, c’est plus une élongation musculaire, alors on va voir comment je récupère avant le match du week-end. Ça demeure tendu. »

Jackson compréhensif

Dans la victoire, dimanche, il y a eu un moment de tension quand on a appris à Anthony Jackson-Hamel, qui devait entrer dans le match, qu’on allait plutôt opter pour Victor Cabrera, puisque Omar Browne venait d’inscrire ce qui allait être le seul but du match.

Jackson, visiblement en furie, a enfilé son survêtement et a filé au vestiaire.

Clément Diop est allé lui parler dans le tunnel menant au vestiaire pour le calmer.

« J’ai discuté avec Jackson et j’ai envie de vous dire qu’il n’y a aucun problème entre lui et moi », a mentionné Garde avec le sourire.

« On s’est expliqué, il a été très compréhensif et très intelligent. »

Jackson s’entraînait normalement mardi matin.