/news/currentevents
Navigation

Nouvelles accusations très graves déposées contre Blessing Dugbeh

Nouvelles accusations très graves déposées contre Blessing Dugbeh

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | À la veille de recevoir son jugement, Blessing Dugbeh a été accusé d'avoir mis la vie de trois autres adolescentes en danger.

L'individu de 21 ans saura demain s’il est reconnu coupable ou non de l'agression sexuelle en groupe d'une jeune fille de 15 ans en février 2017 à Sherbrooke.

Les accusations concernent trois autres plaignantes dont deux étaient âgées de moins de 16 ans au moment des présumés événements.

Blessing Dugbeh fait face à sept nouveaux chefs dont agression sexuelle sur chacune des trois adolescentes, des événements qui seraient survenus entre juillet 2016 et septembre 2017.

Dugbeh fait aussi face à quatre autres accusations d'agression sexuelle grave, soit d'avoir mis en danger la vie de ses présumées victimes.

Lors de son procès en mars pour agression sexuelle en groupe, intimidation et menaces de mort à l'endroit d'une première adolescente, la preuve révélait qu'il était porteur du VIH.

Il n'aurait pas informé les trois nouvelles plaignantes de son état de santé, ce qui fait que leur consentement à avoir des relations sexuelles avec lui s'en trouverait vicié.

Blessing Dugbeh comparaîtra sous les nouvelles accusations demain matin au palais de justice de Sherbrooke, au moment même où la juge Claire Desgens doit rendre sa décision sur sa culpabilité ou non dans le dossier pour lequel il a déjà subi son procès il y a un mois.