/entertainment/shows
Navigation

Le bed-in de John et Yoko célébré

Le Reine Elizabeth soulignera le 50e anniversaire de l’événement

Geneviève Borne bed-in
Photo courtoisie Geneviève Borne est la porte-parole des commémorations du 50e anniversaire du bed-in de John Lennon et Yoko Ono. « C’est un événement qui fait partie de l’histoire culturelle de Montréal », dit-elle.

Coup d'oeil sur cet article

Le 26 mai 1969, John Lennon et Yoko Ono amorçaient huit jours de bed-in dans une suite du Reine Elizabeth, à Montréal. Pour célébrer les 50 ans de cet événement historique qui visait à promouvoir la paix, l’hôtel organisera une série d’activités à la fin du mois, a appris Le Journal.

Au printemps 1969, John Lennon et Yoko Ono, alors nouvellement mariés, avaient tenu deux bed-ins pour promouvoir la paix. Quelques mois après un premier événement pacifique à Amsterdam, le couple avait mis le cap sur Montréal. Durant leur séjour dans la suite 1742 du Reine Elizabeth, John et Yoko avaient donné plusieurs entrevues et enregistré la pièce Give Peace a Chance.

Dès le 25 mai prochain, les visiteurs seront invités à se rendre au Reine Elizabeth pour participer aux différentes célébrations de cet événement marquant.

Parmi les activités gratuites, on proposera une exposition de photos grand format dans le grand hall de l’hôtel. Ces clichés ont été pris par Gerry Deiter, qui avait couvert le bed-in pour le magazine Life. L’exposition sera présentée jusqu’au 9 octobre, jour de l’anniversaire de Lennon.

Projections et concert

L’équipe de Cité Mémoire, qui présente plusieurs projections géantes sur des bâtiments du Vieux-Montréal, a concocté un tableau spécial pour le bed-in. Celui-ci sera présenté deux fois par heure dans l’agora de l’hôtel, du 26 mai au 2 juin. L’œuvre se déploiera en projections immersives intérieures magnifiées par une trame sonore.

Le reste des activités comprendra notamment des visites guidées de la suite 1742 (25 mai), une soirée Peace & Love au bar Nacarat (25 mai) et une séance de signatures avec l’auteure Joan Athey (26 au 31 mai). La semaine culminera le 30 mai avec le spectacle-bénéfice à l’Espace C2, situé au dernier étage du Reine Elizabeth, avec des performances entre autres de Beyries, Joël Denis, Jonas Tomalty, Kevin Parent et Lulu Hughes. La soirée au Nacarat et le concert à l'Espace C2 sont tous les deux organisés au profit d'Amnistie Internationale Canada francophone.

Les mélomanes plus fortunés peuvent aussi faire leur propre bed-in avec un forfait à 2999 $ qui comprend une nuit dans la suite 1742, un petit-déjeuner et différents objets souvenirs.

« Le bed-in fait partie de l’histoire de la musique et de l’histoire culturelle de Montréal, dit la porte-parole des commémorations du 50e, Geneviève Borne. C’est encore pertinent d’en reparler 50 ans plus tard, car rien n’a changé. Il y a encore des guerres et de l’intolérance. On a soif de paix. »