/news/transports
Navigation

Un bouchon continu du matin au soir dans le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine

Les travaux devraient commencer en 2021 ou 2022, pour se terminer en 2024

Congestion du retour
Photo d’archives, Chantal Poirier La chape de béton du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, emprunté par 120 000 véhicules chaque jour, doit être refaite pour prolonger la durée de vie de l’infrastructure inaugurée en 1967. La construction avait commencé en 1963.

Coup d'oeil sur cet article

Des bouchons, de 5 h 30 à 19 h, pendant deux ans. Voilà ce qu’anticipe le ministère des Transports en raison des travaux de réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine.

Pour les milliers d’automobilistes y circulant quotidiennement, le cauchemar attendu se précise, alors qu’à partir de 2021 ou 2022, une voie dans chaque sens du tunnel sera retranchée en tout temps.

Ces entraves sont nécessaires pour reconstruire la chape de béton protégeant l’enveloppe du tunnel et moderniser le système de sécurité contre les incendies.

Selon des données dévoilées jeudi par le ministère des Transports, la capacité de la structure est présentement dépassée dans les deux directions, le matin de 6 h à 8 h, et le soir de 15 h à 17 h.

Or, toujours selon les évaluations du ministère, le tunnel dans lequel 120 000 véhicules circulent chaque jour sera saturé sans discontinuité de 5 h 30 à 19 h durant les deux années que dureront les fermetures de voies en semaine.

« L’une des particularités du tunnel La Fontaine, c’est que l’heure de pointe dure presque toute la journée en raison du camionnage, qui représente 13 % des véhicules circulant sur cet axe », a expliqué Alexandre Debs, directeur du projet de réfection majeure de l’ouvrage.

Parcours plus long ?

Malgré ce constat alarmant, M. Debs n’a pas dévoilé jeudi les projections de temps de parcours entre la Rive-Sud et Montréal durant la période de travaux, estimant qu’il était trop tôt pour bien les évaluer.

Il a préféré insister sur les mesures de mitigation qui seront déployées dès 2020, avant le début des entraves.

Au total, cinq lignes d’autobus seront ajoutées entre Belœil et Montréal, ainsi qu’une voie réservée sur l’autoroute 20 en direction nord jusqu’à l’entrée du tunnel. De plus, cinq stationnements incitatifs seront réaménagés, agrandis ou même créés sur la Rive-Sud, pour un total de 835 places supplémentaires.

« En ce moment, il faut 1 h 15 pour aller de Sainte-Julie à la station de métro Radisson, à Montréal. Je peux vous garantir que l’on ira plus vite que ça en autobus, même durant la période des travaux », a affirmé M. Debs, qui a précisé que les mesures de mitigation resteront en place, même après la fin de la réfection prévue en 2024.

D’autres options sont analysées, comme l’embarquement de passagers sur des navettes fluviales à Boucherville vers le Vieux-Port, une idée que la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, avait soufflée au Journal en janvier.

M. Debs a également indiqué que le ministère est en discussion pour modifier les horaires d’ouverture du port de Montréal et ainsi mieux répartir le camionnage durant la journée.

Réduire les déplacements

« Selon moi, le ministère fait le maximum pour réduire les impacts, mais c’est sûr que ça va être très lourd pendant les travaux », commente Florence Junca-Adenot, professeure à l’UQAM.

La spécialiste des transports estime qu’il faudra impérativement travailler avec les gros employeurs pour trouver des moyens de réduire les déplacements sur cet axe.

« On peut penser à des horaires flexibles, au télétravail ou à l’accueil d’employés dans des succursales proches de chez eux », énumère Mme Junca-Adenot.

Échéancier

Printemps 2020

Attribution du contrat. Deux consortiums, l’un piloté par SNC-Lavalin et l’autre par Eurovia, sont en concurrence. Aucun coût n’a pour le moment été communiqué.

Automne 2020

Début des travaux d’aménagement des moyens de mitigation : voie réservée, stationnements incitatifs.

2021 ou 2022

Début des entraves majeures forçant la fermeture d’une voie sur trois dans les deux directions du tunnel.

2024

Fin des travaux.