/sports/racing
Navigation

«Je veux un deuxième championnat»

Alex Labbé confirme son retour à temps plein en Série NASCAR Pinty’s

Dave Jacombs, propriétaire de l’écurie du même nom en NASCAR Pinty’s, le pilote Alex Labbé, le promoteur Martin D’Anjou et l’humoriste Michel Barrette ont procédé vendredi à l’inauguration du Salon Auto Sport de Québec.
Photo Didier Debusschère Dave Jacombs, propriétaire de l’écurie du même nom en NASCAR Pinty’s, le pilote Alex Labbé, le promoteur Martin D’Anjou et l’humoriste Michel Barrette ont procédé vendredi à l’inauguration du Salon Auto Sport de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

DOVER | C’était un secret de Polichinelle pour les lecteurs assidus de nos reportages, mais c’est maintenant confirmé de la bouche même du principal intéressé.

Alex Labbé disputera en 2019 une saison à temps plein dans la Série NASCAR Pinty’s après y avoir été consacré champion il y a deux ans.

La nouvelle a été annoncée vendredi à l’ouverture du Salon Auto Sport de Québec qui célèbre, en grande pompe, son 50e anniversaire.

Après être devenu, l’an dernier, le deuxième Québécois (après Mario Gosselin) à disputer l’intégralité des épreuves de l’une des trois divisions nationales du NASCAR, le pilote de Saint-Albert a dû se résigner, faute d’appuis financiers, à répéter cette expérience enrichissante en Série XFinity.

En 2019, toujours recruté par l’écurie DGM, propriété de Gosselin, Labbé a été limité à trois départs dans l’antichambre de la Coupe Monster Energy. Selon toute vraisemblance, on devrait le revoir à quelques reprises d’ici à la fin du calendrier.

Son meilleur résultat, une 19e place, a été obtenu à Atlanta en février.

Une association fructueuse

Fort heureusement, grâce à l’initiative du promoteur du Salon Auto Sport de Québec, Martin D’Anjou, le pilote de 26 ans a pu dénicher un volant pour participer aux 13 étapes de la Série canadienne Pinty’s dont trois seront présentées au Québec, soit à Vallée-Jonction (29 juin), Trois-Rivières (11 août) et Saint-Eustache (7 septembre).

Labbé a été recruté par la réputée écurie de Dave Jacombs, celle qui lui a procuré les grands honneurs en 2017 et qui avait aussi permis à Andrew Ranger de savourer ses deux titres au pays en 2007 et 2009.

« Je ne pouvais trouver mieux que l’équipe de Jacombs pour ce retour en Série Pinty’s, a déclaré Labbé, en entrevue téléphonique au Journal. Cette organisation s’est bâti une solide réputation au fil des ans. Je suis fier de m’y associer à nouveau.

« En fait, a-t-il poursuivi, c’était la principale condition de mon retour lors de mes négociations. C’est avec lui que je souhaitais revenir dans la Série Pinty’s. »

Pas de figuration

Labbé ne s’en cache pas, il n’a pas l’intention de s’adonner à un rôle de figuration.

« J’ai assez roulé en... arrière l’an passé [en Série XFinity], cette fois, ça sera différent. Je veux un deuxième championnat, rien de moins. »

Tout en sachant toutefois que la compétition sera particulièrement intense en 2019 avec la présence des animateurs de la dernière arrière-saison, dont les Louis-Philippe Dumoulin, champion en titre, Andrew Ranger, Kevin Lacroix, Marc-Antoine Camirand et Alexandre Tagliani, pour n’en nommer que quelques-uns.

Place à Festidrag Développement !

Labbé est l’un des sept pilotes à avoir été retenu dans le cadre d’un nouveau programme destiné à ouvrir la voie à des espoirs québécois de la course automobile.

Appelée Festidrag Développement, cette démarche, initiée par D’Anjou, a été lancée vendredi à l’occasion du Salon Auto Sport de Québec. Cette exposition d’envergure occupera le Centre de foires d’ExpoCité de Québec jusqu’à demain.

Plus de 400 véhicules de toutes sortes seront réunis pour occuper une superficie de quelque 200 000 pieds carrés.

Outre Labbé, Raphaël Lessard, Nicolas Barette, Samuel Charland, Gabriel Boisvert, Thomas Côté ainsi que son jeune frère Nicolas sont désormais associés à la cause.

« On n’a pas la prétention ni les budgets pour nous comparer à la filière Player’s de l’époque, a indiqué D’Anjou, mais on souhaite aider ces espoirs de la course dans leur cheminement. Ils seront bien encadrés. »

♦ Dans la même veine, Dumoulin Compétition a profité de l’occasion pour annoncer un partenariat pour la relève en s’associant à la série Mini Sportsman. Un trophée sera décerné au champion à la fin de la saison.