/news/currentevents
Navigation

Un garçon de huit ans retrouvé dans un ruisseau à L’Ange-Gardien

L’enfant se trouvait dans un état critique à l’hôpital

FD-ENFANT INANIMÉ
Photo Agence QMI, Guy Martel Les services d’urgence sont intervenus rapidement à L’Ange-Gardien, au bout d’un chemin de terre en pleine forêt.

Coup d'oeil sur cet article

Un garçon de huit ans reposait toujours dans un état critique, dimanche matin, après avoir été retrouvé dans un ruisseau par des proches sur une terre à bois de L’Ange-Gardien, près de Québec, la veille. 

Les services d’urgence ont été sollicités vers 17 h pour intervenir auprès de l’enfant, tout au nord du chemin Lucien-Lefrançois.  

Des proches ont retrouvé le jeune homme alors qu’il gisait seul dans un ruisseau. Ils l’ont sorti de l’eau avant d’appeler les secours.  

Les autorités se sont dépêchées dans le secteur reculé de la petite municipalité de la Côte-de-Beaupré, se rendant cueillir l’enfant au bout d’un chemin en terre en pleine forêt.  

«On se demandait tous ce qui se passait. On a entendu les sirènes et, tout d’un coup, ça s’est mis à arriver : les pompiers, les policiers, les ambulanciers», relate un résident du secteur voisin, habituellement très calme.  

Enquêteurs sur place  

Le garçon a été transporté par ambulance à l’hôpital de l’Enfant-Jésus, dans un premier temps, avant d’être transféré au CHUL pour y recevoir des soins appropriés.  

«Il n’était pas capable de répondre aux questions, mais il respirait lors de son transport par ambulance», rapporte le superviseur de la Coopérative des techniciens ambulanciers, Rémi Chouinard-Pelletier, ajoutant que la piste de la noyade précédée par un malaise est envisagée.  

En fin de soirée, l’état de l’enfant était toujours considéré comme critique, selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe. 

Les circonstances de l’affaire restent à établir. Des enquêteurs de la SQ étaient encore sur place en fin de soirée pour éclaircir le fil des événements. 

– Avec la collaboration de Dominique Lelièvre