/news/currentevents
Navigation

Un policier d’Ottawa accusé d’agression sexuelle

OS_20140403TC023
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Un policier d’Ottawa a été arrêté relativement à une agression sexuelle présumée survenue le 13 avril dernier dans la capitale fédérale.

C’est l’Unité des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants du Service de police d’Ottawa qui a passé les menottes à Ali Sharmarke, vendredi.

L’homme de 32 ans, qui vit à Ottawa, a été suspendu de ses fonctions de policier à la suite de son arrestation et, la même journée, il a été accusé d’agression sexuelle et de séquestration.

Sharmarke, qui avait été embauché en août 2018 par la police d’Ottawa, selon le Ottawa Sun, a été remis en liberté et il sera de retour en cour le 6 juin prochain.

Les gestes pour lesquels le policier se retrouve au banc des accusés auraient été commis sur la rue Rideau durant la nuit du 13 avril dernier, vers 3h, soit pendant qu'il n’était pas en fonction.

La présumée victime est une femme de 18 ans, qui aurait été abordée par un homme qu’elle ne connaissait pas.

«La femme prit contact avec la police, qui ouvrit immédiatement une enquête sur les allégations», a indiqué la police, en précisant que la Section des normes professionnelles a lancé sa propre enquête en parallèle, ce qui pourrait donner lieu à des accusations en vertu de la Loi sur les Services policiers.