/news/green
Navigation

Il pourrait s’agir du dernier avertissement

Un million d’espèces animales et végétales sur les huit millions de la Terre sont menacées d’extinction

Coup d'oeil sur cet article

Sur la terre, dans l’eau et dans le ciel : l’impact dévastateur de l’activité humaine sur la nature est mis en évidence dans un autre rapport accablant des Nations Unies, où on apprend qu’un million d’espèces sont menacées d’extinction, dans un rythme qui s’accélère. 

«C’est un appel à agir. Ça pourrait être le dernier avertissement avant que ça devienne irréversible. De l’abeille au caribou, la vie sauvage est en grande difficulté», s’inquiète Olivier Kolmel, chargé de la campagne biodiversité pour l’organisme Greenpeace. 

Dans un rapport-choc publié lundi, le groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité (IPBES) a peint un tableau assez sombre de l’avenir de l’être humain qui dépend de la nature pour boire, respirer, manger, se chauffer ou se soigner. 

«C’est pas nouveau qu’on parle d’extinctions. Ce qui est très frappant et inquiétant, c’est l’accélération de ce phénomène-là. C’est une étude d’une ampleur sans précédent. Il faut faire des changements draconiens», estime de son côté Maxime Larrivée, chef de la division des recherches et des collections à l’Insectarium de Montréal. 

Gravement altéré 

«Nous sommes en train d’éroder les fondements mêmes de nos économies, nos moyens de subsistance, la sécurité alimentaire, la santé et la qualité de vie dans le monde entier», a décrit Robert Watson, président de l’IPBES. 

Environ un million d’espèces animales et végétales sur les quelque huit millions estimées sur Terre sont menacées d’extinction, dont « beaucoup dans les prochaines décennies ». 

Cinq coupables 

Les cinq principaux coupables sont clairement identifiés dans le texte sur lequel ont travaillé 450 experts pendant trois ans. 

Dans l’ordre, il y a l’utilisation des terres (agriculture, déforestation), l’exploitation directe des ressources (pêche, chasse), le changement climatique, les pollutions et les espèces invasives. 

«Ce sont toutes des choses causées par l’humain. Si on n’en fait pas plus, les changements vont s’imposer d’eux-mêmes et la population ne va pas aimer ça, affirme M. Larrivée. Disons que le temps commence à presser.» 

Si nous n’en sommes pas encore au point de non-retour, mais tout près, Greenpeace estime qu’il y a encore beaucoup à accomplir. 

Biodiversité ébranlée 

«Nous avons les moyens d’agir pour atténuer cette crise. Il faut protéger au minimum 30 % de zones terrestres et marines au Canada, soutient M. Kolmel. Si des espèces disparaissent, c’est l’ensemble de la biodiversité qui est ébranlée.» 

La ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna, a admis qu’il « y a beaucoup de travail à faire». 

«Nous sommes déjà passés de 1 à 8 % des océans que nous protégeons depuis que nous sommes au pouvoir », a-t-elle fait valoir, ajoutant que ce n’est pas fini. 

 – Avec Vincent Larin, et Émilie Bergeron, Agence QMI 

Le rapport de l’ONU en chiffres 

75 % du milieu terrestre est « sévèrement altéré » à ce jour par les activités humaines (milieu marin 66 %) 

2x la croissance des zones urbaines a doublé depuis 1992 

15 % augmentation de la consommation mondiale de matériaux par habitant depuis 1980 

87 % des zones humides présentes au 18e siècle ont été perdues en 2000 

40 % des espèces d’amphibiens sont menacées d’extinction 

Plus de 33 % des mammifères marins sont menacés d’extinction 

Près de 33 % des récifs coraliens, des requins et des espèces proches sont menacés 

+/- 10 % des espèces d’insectes sont menacées d’extinction, selon des estimations provisoires 

Espèces menacées 

Le Québec compte 20 espèces qui sont classées comme « menacées » en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. Les voici : 

​Le caribou de la Gaspésie
Photo le Journal
​Le caribou de la Gaspésie
Le chevalier cuivré
Photo le Journal
Le chevalier cuivré
La sterne caspienne
Photo Adobe Stock
La sterne caspienne
Le carcajou
Photo Adobe Stock
Le carcajou
Le Béluga
Photo Adobe Stock
Le Béluga
La tortue luth
Photo Adobe Stock
La tortue luth
Le pic à tête rouge
Photo Adobe Stock
Le pic à tête rouge
  •  Le carcajou 
  •  Le Béluga 
  •  La sterne caspienne 
  •  Le chevalier cuivré 
  •  Le pic à tête rouge 
  •  ​Le caribou de la Gaspésie 
  •  La tortue luth 
  •  Le dard de sable 
  •  La lamproie du Nord 
  •  La tortue mouchetée 
  •  La tortue musquée 
  •  La tortue-molle à épines 
  •  Le grèbe esclavon 
  •  La paruline azurée 
  •  Le pluvier siffleur 
  •  Le râle jaune 
  •  La salamandre sombre des montagnes 
  •  La sterne de Dougall 
  •  Le satyre fauve des Maritimes 
  •  La pie-grièche migratrice