/portemonnaie/business
Navigation

D’anciennes employées d’Amazon auraient été licenciées parce qu’elles étaient enceintes

D’anciennes employées d’Amazon auraient été licenciées parce qu’elles étaient enceintes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Au cours des quatre dernières années, Amazon a fait face à au moins sept poursuites judiciaires, lancées par d’anciennes travailleuses, qui affirment avoir été illégitimement renvoyées alors qu’elles étaient enceintes.

Le site d’informations CNET a analysé sept procès intentés au géant américain par d’ex-employées d’entrepôt et s’est entretenu avec l’une d’elles.

Mme Rosales, la femme en question, aurait été renvoyée, car sa grossesse l’obligeait à aller plus souvent à la salle de bains, dépassant ainsi le temps alloué pour cela.

L’ancienne préposée affirme notamment que sa gestionnaire lui aurait dit qu’aller plus souvent aux toilettes allait à l’encontre des règles de la compagnie. «Quand j’allais aux toilettes, elle m’attendait pour me réprimander», a-t-elle déclaré à CNET. «Après cela, j’ai décidé de me retenir toute la journée parce que je ne voulais pas être renvoyée».

La femme aurait donc été licenciée pour avoir pris trop de «temps libre».

De son côté, la firme américaine a nié: «Il est absolument faux qu’Amazon aurait licencié des employées parce qu’elles étaient enceintes. Nous sommes une entreprise égalitaire», a déclaré à CNET une porte-parole d’Amazon. «Nous travaillons avec nos employés pour accommoder leurs besoins médicaux, incluant les nécessités de grossesse. Nous soutenons également les nouveaux parents en offrant divers bénéfices de congé maternité».

Pourtant, de nombreux reportages ont fait état de la surveillance draconienne des employés, notamment pour les pauses pipi. Certains articles ont ainsi repris les confidences d’employés assurant devoir faire leurs besoins dans des bouteilles en plastique par peur de ne pas respecter les objectifs de productivité.  

La performance a ses raisons que la vessie ignore. 

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux