/sports/baseball
Navigation

Match sans point ni coup sûr pour un lanceur des Athletics

Match sans point ni coup sûr pour un lanceur des Athletics
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le lanceur des Athletics Mike Fiers a réussi un match sans point ni coup sûr, mardi soir à Oakland, alors que la formation de la Californie a vaincu les Reds de Cincinnati 2 à 0.

Il s’agissait du deuxième match sans point ni coup sûr de la carrière de Fiers et le 300e de l’histoire du baseball majeur.

Bien guidé par le receveur Josh Phegley, Fiers a également reçu l’aide de coéquipiers en défensive. En sixième manche, le voltigeur de centre Ramon Laureano a notamment volé un circuit à Joey Votto. Le joueur de deuxième but Jurickson Profar avait aussi effectué un attrapé spectaculaire un peu plus tôt dans cette manche.

«C’était fantastique, a commenté Fiers, sur le site web du baseball majeur. Tu vas au monticule, souhaitant simplement durer le plus longtemps dans le match et permettre à la défensive de quitter le terrain le plus rapidement possible. Les excellents jeux de Profar et de Laureano m’ont beaucoup aidé tout comme Phegley.»

«Je ne m’accorde pas beaucoup de crédit, a pour sa part indiqué Laureano. Tout le crédit revient à Fiers et Phegley. Ils ont fait un travail colossal.»

Match sans point ni coup sûr pour un lanceur des Athletics
AFP

Un total de 131 lancers

Fiers, qui avait aussi réussi l’exploit en 2015 alors qu’il portait les couleurs des Astros de Houston, est le seulement le 35e lanceur à accomplir un match sans point ni coup sûr au moins deux fois. Au final, Fiers n’a accordé que deux buts sur balles en neuf manches de travail face aux Reds. Il a effectué 131 lancers, dont 83 prises, et passé six rivaux dans la mitaine.

«Ce n’est pas plaisant pour moi, une fois qu’il avait passé les 120 lancers, je vous jure, a avoué le gérant des Athletics, Bob Melvin. Mais il méritait de rester là. Même après les buts sur balles (tous deux survenus en septième manche), il avait encore de l’étoffe. Je ne pensais toutefois pas, à ce moment-là, qu’il lui restait suffisamment de lancers pour compléter le match.»

Les deux points des A’s sont venus du bâton de Profar, qui a réussi un circuit en solo et un double opportun. Fait inusité: la rencontre avait été retardée de plus de 90 minutes en raison d’un éclairage déficient.Dans l’histoire du baseball majeur, Nolan Ryan est celui qui a obtenu le plus de matchs sans point ni coup sûr, soit sept.