/qubradio
Navigation

Construction d’une école dans une zone inondable: pas un problème avec une digue «fonctionnelle», selon la mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Sonia Paulus
Capture d'écran, TVA NOUVELLES Sonia Paulus

Coup d'oeil sur cet article

La mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sonia Paulus, a soutenu jeudi, en entrevue à QUB radio, qu’elle n’était pas inquiète de la construction possible d’une nouvelle école dans une zone qui a été inondée de façon majeure, ces dernières semaines, dans sa municipalité. 

 À LIRE AUSSI: «On a besoin de bras», lance un sinistré de Sainte-Marthe-sur-le-Lac 

Mme Paulus était de passage au microphone de Mario Dumont pour commenter le projet de construction d’une école primaire dans une zone récemment inondée de sa ville des Laurentides, tel que rapporté jeudi matin par Radio-Canada. 

Soulignant qu’une partie des enfants de Sainte-Marthe-sur-le-Lac étaient forcés d’aller à l’école dans la ville voisine de Deux-Montagnes, la mairesse a défendu le projet d’école en affirmant qu’en présence d’une digue «fonctionnelle», elle ne jugeait pas que le terrain choisi était en zone inondable. 

«Je considère que tant et aussi longtemps que j’ai une digue, non, ce n’est pas inondable. [...] La digue qu’on a là a duré 42 ans. Et, dans le fond, sur 3,5 km, il y a 75 ou 100 pieds qui se sont affaissés. Pas plus», a-t-elle tempéré.

La priorité aux citoyens sinistrés 

Par ailleurs, la mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a profité de l’entrevue avec Mario Dumont pour répondre à ceux qui avaient critiqué la municipalité de songer à autoriser la construction d’une école en zone inondable. 

«C’est vraiment "cheap shot". Actuellement, nos énergies se doivent d’être axées sur les citoyens qui retournent dans leur maison. [...] Je pense que c’est ça la priorité», a-t-elle soutenu, indiquant que le retour au domicile se passait «relativement bien» pour les sinistrés. 

ÉCOUTEZ l’entrevue de Sonia Paulus, mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac à QUB radio: 

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions