/entertainment/celebrities
Navigation

«Je suis en pleine crise de la quarantaine»

Anaïs Favron
Photo Anne-Lovely Étienne

Coup d'oeil sur cet article

Pas toujours facile de traverser la quarantaine sereinement. Parlez-en à Anaïs Favron. L’animatrice vient tout juste de se séparer de Patrick, son conjoint des sept dernières années.

« Je suis en pleine crise de la quarantaine. Je pète ma coche en ce moment ! » s’exclame-t-elle.

« J’ai 42 ans. Mon fils a eu 20 ans et a quitté la maison et je suis séparée depuis deux, trois semaines. C’est ma nouvelle adolescence », ajoute-t-elle, rencontrée sur le tapis rouge du Party 80-90 de Rythme FM, à l’Olympia, mardi dernier.

Malgré ces divers chamboulements, elle dit se porter bien dans les circonstances, anticipant une saison estivale occupée.

« C’est quelque chose que je dois vivre. Et il y a beaucoup de projets d’humour cet été. J’ai deux projets à Juste pour rire et quatre projets à ComediHa! J’ai aussi trois projets de télé qui sont sur le point d’être signés et si cela fonctionne, je commence à tourner en juin pour le premier et en août pour le deuxième. Il se peut que je sois dans le jus, cet été », avance-t-elle.