/sports/hockey/canadien
Navigation

Maxim Lapierre aimerait mieux être dans les souliers de Marc Bergevin

Maxim Lapierre aimerait mieux être dans les souliers de Marc Bergevin
Photo d'archives, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien attaquant du Canadien de Montréal Maxim Lapierre s’est permis une réflexion sur les décisions de Marc Bergevin et de l’un de ses homologues, jeudi.

«Le CH aura finalement très bien fait d’être patient à la date limite des transactions, a-t-il écrit sur son compte Twitter. J’aimerais mieux être dans les souliers à Marc Bergevin en ce moment que ceux de Jarmo Kekalainen. Le futur est beau!»

L’ancien choix de deuxième ronde (61e au total) en 2003 fait référence aux nombreuses transactions que le DG des Blue Jackets de Columbus a effectuées à la fin du mois de février dernier. En effet, Kekalainen a fait l’acquisition des attaquants Matt Duchene et Ryan Dzingel, du défenseur Adam McQuaid, ainsi que du gardien Keith Kinkaid. L’ensemble de ces patineurs deviendront joueurs autonomes le 1er juillet.

En retour, Kekalainen a donné des choix de premier, quatrième et septième tours en 2019, des choix de deuxième tour en 2020 et 2021 et un choix de cinquième tour en 2022.

N’ayant pas de choix de deuxième tour en 2019, les Blue Jackets ne parleront qu'en troisième et septième rondes au prochain encan de la Ligue nationale de hockey. À l’inverse, le Canadien parlera un total de 10 fois lors de ce repêchage.