/news/health
Navigation

Santé-Chirurgies au privé: un an de plus à un projet pilote pour trois cliniques

Les trois cliniques privées pourront continuer à opérer des patients

hopital clinique sante operation
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le projet pilote qui a permis à trois cliniques privées de la région de Montréal d’opérer plus de 50 000 patients depuis 2016 sera prolongé d’une autre année, confirme le gouvernement.

Instaurée en mai 2016 pour une durée de trois ans, l’entente visait à comparer les coûts d’opérations entre les réseaux public et privé.

Dans un communiqué de presse, la ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann confirme que la prolongation permettra d’obtenir davantage de données pour comparer les coûts, et d’évaluer les suites possibles de l’entente.

« Nos analyses se poursuivent et à terme, nous bénéficierons d’indicateurs encore plus fiables et actuels pour déterminer les suites à donner au projet expérimental », lit-on.

La ministre n’était toutefois pas disponible pour répondre aux questions vendredi. Aucune donnée préliminaire de comparaison entre les deux systèmes ne sera rendue publique avant la fin de la prolongation, en mai 2020.

Trois cliniques sont visées par ce projet pilote : Chirurgie DIX30 (Brossard), Opmédic (Laval), et le Centre de chirurgie Rockland MD (Montréal).

Depuis 2016, plus de 50 000 patients ont été opérés dans le cadre de cette entente, qui a coûté près de 46 millions $, selon le ministère de la Santé. Essentiellement, les chirurgies visées par l’entente sont mineures.

Une soupape

Rappelons que les patients ne paient pas un sou, et sont opérés par des médecins de leur centre hospitalier. Au départ, le projet pilote visait à opérer des patients en attente d’une chirurgie depuis au moins neuf mois.

Or, Le Journal révélait en avril dernier que des hôpitaux utilisent cette soupape du privé pour y transférer toutes leurs chirurgies de la cataracte, même s’il n’y a aucun délai.