/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Touche pas à mon tableau !

Tableau voilé
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Pendant qu’au Québec on se questionne sur le voile porté par les profs, en Angleterre on voile des tableaux !

Une histoire hallucinante s’est passée récemment à Londres et devrait nous faire réfléchir : une galerie d’art contemporain a recouvert d’un voile deux tableaux jugés offensants par des visiteurs musulmans.

Va-t-on avoir besoin d’un projet de loi sur la laïcité dans l’art aussi, pour empêcher que l’idéologie religieuse censure des œuvres ?

CACHEZ CE VERSET SATANIQUE

L’histoire s’est passée au mois d’avril, chez Saatchi, une des galeries d’art contemporain les plus connues de la planète, qui appartient à un ancien publicitaire archiriche, amoureux d’art. On y présentait des tableaux de l’artiste SKU (un pseudonyme) qui mélangeaient des œuvres célèbres (comme l’Odalisque d’Ingres), des textes sacrés de l’islam et le drapeau américain. L’artiste voulait faire réfléchir les visiteurs aux liens entre les extrémistes et les États-Unis...

Sauf que des visiteurs musulmans ont vu ça, ont crié au meurtre, se sont dits « offensés » et ont exigé que ces tableaux « blasphématoires » soient retirés. La galerie a refusé. Mais l’artiste ou plutôt « l’aplaventrartiste » a eu une idée de génie. On va laisser les tableaux là, mais pour ne pas faire de « peipeine » aux intégristes, on va les recouvrir d’un voile. Le peintre, SKU, a même publié un communiqué pour expliquer sa démarche : « Cela me semble une solution respectueuse qui permet un débat sur la liberté d’expression versus le droit de ne pas être offensé. »

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Heu, « scusez », d’où ça sort ce « droit de ne pas être offensé » ? Ça n’existe pas en art ! Toute l’histoire de l’art est faite d’œuvres subversives, qui agacent, dérangent, confrontent, et mettent en beau joual vert !

Si tu es offensé par les artistes contemporains qui font de la provocation leur marque de commerce... ne mets pas les pieds dans une galerie d’art contemporain ! Va voir une expo de Muriel Millard...

Si tu es offensé par des femmes toutes nues, ne va pas voir une expo de Picasso.

Mais dans tous les cas, ne viens pas te plaindre que l’œuvre te dérange : c’est à ça que ça sert, de l’art ! Provoquer une réaction.

Ce n’est pas à des religieux de dicter au reste du public ce que l’on peut et ne peut pas voir, lire, écouter.

CACHEZ CE TABLEAU QUE JE NE SAURAIS VOIR

Quelle tristesse de voir ce mur de galerie avec une œuvre cachée, comme un livre dont on aurait caché les passages choquants, comme un film dont on aurait coupé au montage les passages dérangeants !

Je n’en reviens pas de l’aplaventrisme de l’artiste qui a pensé que c’était une bonne idée de céder ne serait-ce qu’un millimètre aux pressions religieuses. Sincèrement, pensez-vous qu’il aurait réagi de la même façon si une bande de catholiques plus catholiques que le pape s’étaient plaints d’un tableau incorporant des passages de la Bible ?