/news/currentevents
Navigation

Meurtre à Repentigny : un homme accusé de complot

Meurtre à Repentigny : un homme accusé de complot
Erik Peters/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Un homme avec des antécédents judiciaires a été accusé de complot lundi après-midi relativement à l’enquête du meurtre d’un trafiquant de drogue, survenu à Repentigny la semaine passée. 

Wesley McKenzie a comparu lundi au palais de justice de Joliette où on l’a accusé d’avoir «comploté avec des personnes jusqu’ici inconnues de commettre le meurtre de Francis Turgeon».  

Turgeon a été retrouvé mort, dans la nuit du 7 au 8 mai, à l’extérieur devant sa résidence de Repentigny. L’homme de 33 ans a été abattu parce qu’il n’aurait pas respecté son territoire en vendant de la drogue pour le compte du crime organisé. 

Françis Turgeon, 33 ans, a été abattu devant sa résidence de la rue Raymond-Gaudreault à Repentigny le mercredi 8 mai 2019 aux petites heures du matin.
Photo tirée de Facebook
Françis Turgeon, 33 ans, a été abattu devant sa résidence de la rue Raymond-Gaudreault à Repentigny le mercredi 8 mai 2019 aux petites heures du matin.

 

Wesley McKenzie a des antécédents judiciaires. Il a notamment été reconnu coupable de fraude et il a déjà été accusé de voie de fait. 

Selon TVA Nouvelles, Turgeon était connu des autorités et il pourrait être lié au Hells Angels. 

McKenzie sera de retour en cour le 21 juin.