/finance/business
Navigation

Cineplex veut vendre de l’alcool dans ses cinémas au Québec

Cineplex veut vendre de l’alcool dans ses cinémas au Québec
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le géant du divertissement Cineplex Odéon aimerait bien pouvoir vendre prochainement de l’alcool à ses clients dans ses complexes de cinéma au Québec.

«Oui, on travaille à offrir la vente d’alcool dans nos cinémas au Québec», a indiqué au Journal une porte-parole de Cineplex, Sarah Van Lange.

Cineplex, qui compte une dizaine de complexe de divertissement de cinéma au Québec, offre seulement de l’alcool à son concept VIP de Brossard.

Partout au pays, Cineplex a déposé des demandes de permis pour pouvoir offrir de la bière, du vin et des spiritueux à ses clients plus âgés dans ses établissements.

À la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), on soutient que des discussions ont eu lieu avec des représentants de Cineplex à ce sujet au cours des derniers mois.

«C’est quelque chose de faisable. Il y a une ouverture pour l’alcool dans les cinémas rappelant que demande de permis était un cas d’espèce», a fait valoir la porte-parole de la RACJ, Joyce Tremblay.

Alors que le nombre d’entrées varient beaucoup d’un trimestre à l’autre dans ses cinémas, Cineplex ne cache pas vouloir tirer davantage de profit de la part de produits dérivés comme la vente de nourriture et d’alcool.

De plus en plus de clients de Cineplex ont changé leur comportement, troquant le maïs soufflé et la liqueur pour des hamburgers et de la bière et du vin, notait l’an dernier la haute direction de Cineplex.

Environ le tiers des revenus de Cineplex sont tirés de la vente de nourriture et de breuvages.

Au dernier trimestre, les revenus générés par les concessions ont atteint 6,35 $ par client par rapport à 6,09 $ lors de la même période l’an dernier.

Au pays, Cineplex a ajouté la vente d’alcool dans 19 de ses complexes de divertissement au dernier trimestre. Actuellement, à l’exception des salles VIP, 54 des 161 complexes Cineplex offrent de la bière, du vin et des spiritueux.

Les arcades s’en viennent

Cineplex entend également lancer au Québec au cours des prochaines années ses concepts d’arcades The Rec Room, Playdium et TopGolf.

Au Registre des lobbyistes, Cineplex dit avoir eu des discussions avec le gouvernement pour commercialiser dans ses arcades des appareils de jeux de rédemption.

Le concept pour adultes The Rec Room (environ 30 000 pieds carrés) fait place sous le même toit à près de 100 jeux d’arcades et d’amusement, du bowling, du billard avec restaurant, bar et salle de spectacle notamment.

Le concept Playdium, qui offre des dizaines de jeux d’arcades et jeux virtuels, s’adresse pour sa part aux jeunes et adolescents.

Cineplex prévoit l’ouverture de 10 à 15 succursales Playdium au cours de la prochaine année.