/sports/opinion/columnists
Navigation

La mythique Route 66

Coup d'oeil sur cet article

Les motos ont quitté Delson pour Las Vegas samedi après-midi. On va les retrouver jeudi à Las Vegas. De là, une première étape à Barstow, la dernière ville sur la mythique Route 66 avant d’atteindre Los Angeles. Il paraît que le Quality Inn est un haut de gamme.

 

Pat et Tom

À Los Angeles, avec Lady Ju, ti-Lou et Nathalie, on va poser devant le panneau marquant la fin de la 66 sur le quai de Santa Monica.

Puis, si le temps le permet, on devrait rencontrer Pat Brisson et Tom Lapointe. Pat Brisson, c’est l’agent le plus influent avec Don Meehan de tout le hockey.

Tom Lapointe, c’est l’ancien de La Presse et du Journal de Montréal. On dit qu’il est producteur et travaille au développement d’une émission de télévision. Si ça adonne, on va jaser de tout ça. On n’aura pas le temps de visiter Tom Cruise et Dwayne Johnson. On va s’excuser.

Suzuki et Poehling

Puis, retour à Sainte-Adèle via la Route 66. Barstow, Gallup, Kingman, Albuquerque, Oatman, Tulsa... plus de 3000 kilomètres, huit États, deux déserts en Arizona et au Nouveau-Mexique, des éoliennes au Texas, un trip fabuleux.

Je l’ai fait de Chicago à Los Angeles, on le refait dans le sens inverse cette fois.

J’ai hâte de voir ce qu’on raconte sur Nick Suzuki à Oatman, la ville où les ânes sont sacrés et viennent pisser sur ton bicycle, et sur Ryan Poehling à Joplin, un charmant trou dans le Missouri.

Je vous parle de Joplin parce que si on est chanceux, on va arriver à St. Louis pendant la finale de la Coupe Stanley contre les Bruins. Eux autres, y savent que

Ryan Poehling est le sauveur du Canadien. Sauf qu’eux autres, y jouent encore au hockey.

Rémi y sera

Après Chicago, ce sera probablement la 90 en passant par Detroit, Cleveland, jusqu’à la 81 vers le nord.

J’apporte l’enregistrement de Rémi Garde pour tromper mon ennui dans le désert.

Quand il fait en haut de

100 degrés, Lady Ju n’est pas très jasante...