/news/green
Navigation

«Le nouveau couvercle de Tim Hortons ne fait qu’ajouter à la pollution plastique», déplore Greenpeace

«Le nouveau couvercle de Tim Hortons ne fait qu’ajouter à la pollution plastique», déplore Greenpeace
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Greenpeace Canada regrette que Tim Hortons ait lancé un nouveau couvercle à café en plastique entièrement recyclable qui «ne résout en rien le problème des déchets plastiques qui envahissent nos rues et nos milieux naturels».

La responsable de la campagne Océans et plastiques de Greenpeace Canada, Agnès Le Rouzic, estime que ce nouveau couvercle ne résout pas le problème des déchets plastiques. «Au lieu de travailler durant deux ans au développement d’un nouveau couvercle en plastique à usage unique, Tim Hortons aurait dû donner la priorité au développement de produits qui ne contribuent pas à engorger les sites d’enfouissement et à polluer nos communautés avec davantage de plastique», a-t-elle déclaré par voie de communiqué, aujourd'hui.

«Introduire un nouveau couvercle en plastique à usage unique, que celui-ci soit 100% recyclable ou non, n’est pas une solution quand on sait que seulement 9% du plastique recyclable est effectivement recyclé au Canada», a-t-elle ajouté.

Tim Hortons a annoncé lundi le lancement d’un nouveau couvercle «qui réduit les fuites» décoré d'une feuille d’érable en relief. Composé de polypropylène, «il pourra être retourné à tous les restaurants Tim Hortons et est accepté dans 95% des programmes de collecte porte-à-porte de matières recyclables au Canada», a indiqué la chaîne de restaurants dans un communiqué.

«Nous travaillons sur ce nouveau couvercle depuis plus de deux ans; il est le fruit de 12 études de recherche, de 30 millions de boissons servies», a déclaré Alex Macedo, président de Tim Hortons, à l’occasion du lancement.

Gobelets réutilisables

Mme Le Rouzic souligne que la vente de gobelets réutilisables à prix modique «est un pas dans la bonne direction», mais que si Tim Hortons veut montrer son engagement à lutter contre la pollution plastique, la compagnie devra faire «plus que de vendre des tasses réutilisables en parallèle de ses tasses jetables».

Greenpeace Canada invite Tim Hortons à lancer un programme de tasses à café consignées à l’occasion du mois «Juillet sans plastique», et à éliminer complètement ses produits à usage unique.

«Il existe déjà des réseaux de cafés indépendants qui offrent des tasses réutilisables consignées dans certaines grandes villes comme Montréal. Si Tim Hortons veut faire preuve de leadership, elle doit s’inspirer de ce type d’initiative et intensifier ses efforts en matière d’écoresponsabilité», a ajouté la porte-parole de Greenpeace.

Selon une étude réalisée par Greenpeace en octobre dernier, Tim Hortons fait partie des cinq multinationales qui contribuent le plus à la pollution plastique au Canada. Nestlé se trouve au sommet du podium, suivi de Tim Hortons, PepsiCo, Coca-Cola et McDonald’s.