/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays affronteront le meilleur espoir des Giants

Les Blue Jays affronteront le meilleur espoir des Giants
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pour le deuxième et dernier match de leur courte série contre les Giants, mercredi au Oracle Park, les Blue Jays de Toronto croiseront le fer avec Shaun Anderson, le meilleur espoir chez les lanceurs de la formation de San Francisco.

Le droitier de 24 ans a été rappelé du niveau AAA par les Giants et fera ses débuts dans les majeures contre les Torontois, selon les quotidiens «San Francisco Chronicle» et «The Mercury News».

«Il n’y a personne qui travaille plus que lui», avait indiqué Kyle Haines, directeur du développement chez les Giants, au «Mercury News» pendant le camp d’entraînement.

«Il est très fort mentalement, avait-il ajouté, à propos d’Anderson. Il est très talentueux, il possède quatre bons lancers, il lance des prises et il a une bonne attitude en plus d’être compétitif sur le monticule. C’est facile de tomber en amour avec lui et d’être excité par ce qu’il peut accomplir.»

Choix de troisième ronde des Red Sox au repêchage de 2016, Anderson est passé aux Giants en 2017 dans la transaction qui a envoyé Eduardo Nunez à Boston.

Il a entamé sept matchs avec les River Cats de Sacramento, au niveau AAA, cette saison, livrant une fiche de 2-1. Il a maintenu une moyenne de points mérités de 4,11, tout en réussissant 37 retraits au bâton en 35 manches de travail.

Situation semblable

Avant leur duel prévu en fin de soirée mardi, les Blue Jays (16-24) et les Giants (17-23) affichaient le troisième pire rendement dans l’Américaine et la Nationale respectivement.

Ce n’est pas la seule similarité entre les deux clubs. Si les Jays ont déjà entamé leur processus de reconstruction en échangeant plusieurs vétérans, dont Kevin Pillar aux Giants, la formation californienne risque d’emprunter bientôt cette voie.

Plusieurs rumeurs circulent d’ailleurs autour de Madison Bumgarner. Le lanceur étoile, qui a le droit, en vertu de son contrat, de nommer huit équipes à qui il ne veut pas être échangé, n’aurait mis que des prétendants au titre sur sa liste, selon le réseau MLB Network.

Ces huit formations – les Braves d’Atlanta, les Red Sox, les Cubs de Chicago, les Astros de Houston, les Brewers de Milwaukee, les Yankees de New York, les Phillies de Philadelphie et les Cardinals de St. Louis – sont celles qui ont le plus de raison d’ajouter un artilleur de la trempe de Bumgarner à leur rotation.

Selon ESPN, cela ne veut pas dire que Bumgarner refuserait de se joindre à une de ces équipes. Le joueur de 29 ans voudrait plutôt avoir le plus de contrôle possible sur son futur et peut-être recevoir un montant compensatoire des Giants pour lever sa clause de non-échange.