/sports/hockey
Navigation

Logan Couture, Monsieur séries

L’attaquant des Sharks trône au sommet des marqueurs du circuit avec 19 points, dont 13 buts

Coup d'oeil sur cet article

 SAN JOSE | Pour le premier match de la finale de l’Ouest, Reggie Jackson ouvrait la porte du vestiaire des Sharks. Celui qui a hérité du surnom de Monsieur Octobre pour ses prouesses avec les Athletics d’Oakland et les Yankees de New York lors de différentes Séries mondiales au baseball servait d’invité d’honneur. 

 Logan Couture n’a toujours pas de surnom. Le centre des Sharks de San Jose pourrait devenir Monsieur séries s’il parvient à conduire son équipe jusqu’à une première conquête de la coupe Stanley. 

 En 16 matchs depuis le début des séries, Couture produit à un rythme infernal avec 19 points (13 buts, 6 passes). Il domine la colonne de statistiques pour les buts et les points. 

 « C’est le meilleur temps de l’année pour jouer au hockey, a modestement répondu Couture. Je n’ai rien changé à mon jeu, je suis le même joueur qu’en temps normal. » 

 Le hockey du printemps n’a jamais effrayé l’Ontarien. Depuis ses débuts dans la LNH, il a amassé 100 points (47 buts, 53 passes) en 112 rencontres. 

 Il y a seulement trois joueurs qui ont plus de points que lui depuis 2010 : Sidney Crosby (123 points), Patrick Kane (109 points) et Evgeni Malkin (106 points). 

 Rien de nouveau 

 D’ici la fin des séries, Couture pourrait se hisser au deuxième rang de cette liste. 

 « Les meilleurs joueurs ont le don de monter leur niveau de jeu d’un cran en séries, a rappelé le défenseur Marc-Édouard Vlasic. C’est le cas avec Logan. Pour gagner, tu as besoin de tes meilleurs joueurs. Il est toujours à son sommet en séries. » 

 Quand les Sharks ont atteint la finale en 2016, Couture avait terminé au premier rang des marqueurs en séries avec 30 points (10 buts, 20 passes) en 24 matchs. 

 Il n’y a donc rien d’anormal de le revoir dans cette même position cette année. Le choix de premier tour des Sharks en 2009 se transforme en un joueur différent à l’ouverture des séries. 

 Avec 70 points cette année, son sommet personnel, il a pris le 54e rang seulement parmi les meilleurs marqueurs du circuit. 

 Centre complet 

 Pour Peter DeBoer, Couture est beaucoup plus qu’une arme offensive. L’entraîneur en chef des Sharks a lancé son message plus d’une fois depuis le début de la finale de l’Ouest. 

 Couture devrait être considéré comme l’un des meilleurs attaquants défensifs de la LNH. Il est temps que son nom ressorte pour le trophée Frank-Selke. 

 Vlasic partage l’opinion de DeBoer. 

 « Je suis d’accord pour dire qu’il est l’un des meilleurs attaquants défensifs de la LNH, a affirmé le Québécois. S’il jouait dans l’Est, il recevrait plus de crédit. Il serait plus sous les réflecteurs. Il n’est pas juste un gars offensif, il est aussi bon dans son propre territoire. Il bloque des tirs et il joue en infériorité numérique. » 

 Couture a d’ailleurs marqué le premier de ses deux buts lors du deuxième match face aux Blues, un revers de 4 à 2, en désavantage numérique.