/24m/transports
Navigation

Réseau express métropolitain: Les travaux commencent dans Saint-Laurent

Réseau express métropolitain: Les travaux commencent dans Saint-Laurent
COURTOISIE/RÉSEAU EXPRESS MÉTROPOLITAIN

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Plusieurs chantiers de construction seront mis en branle au cours des prochaines semaines dans l’arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal, pour préparer l’arrivée du Réseau express métropolitain (REM), notamment en réparant des viaducs, ce qui causera des perturbations routières.

Des réparations commenceront au cours du mois sur les viaducs ferroviaires qui enjambent le boulevard Côte-Vertu et la rue Grenet. Ces chantiers s’étendront respectivement jusqu’en novembre et en août et créeront des «entraves routières», a mentionné le bureau du REM mardi soir lors d’une rencontre d’information au centre de réception Le Crystal. La circulation des trains ne devrait pas être affectée.

De mai à octobre, la voie ferrée qui passe sous l’autoroute 13 dans le parc-nature du Bois-de-Liesse sera pour sa part doublée en largeur. Un nombre d’arbres supérieur à ceux qui devront être coupés pour les travaux sera replanté dans le secteur, a assuré le bureau du REM.

Trois stations

Des travaux se dérouleront également en 2019 à trois des cinq stations du REM qui seront situées sur le territoire de Saint-Laurent.

Les fondations de la station Correspondance A40, qui permettra notamment aux utilisateurs du train de banlieue de Mascouche de transférer dans le REM, seront installées. Le garage de fin de ligne, large de cinq voies, sera mis en place.

Les travaux à l’actuelle station Bois-Franc sont pour leur part entamés depuis quelques semaines: il s’agit de relocaliser des poteaux qui soutiennent les fils électriques nécessaires à la circulation du train et d’installer les fondations de la future station du REM.

Le secteur du Technoparc Montréal connaîtra aussi un grand chantier, avec la construction de la tranchée couverte qui accueillera à terme une station.

Deux-Montagnes

Les mesures d’atténuation qui seront mises en place lors de la fermeture de la ligne de train de banlieue Deux-Montagnes dès janvier 2020 ont également été présentées lors de la rencontre de mardi. Aucune nouvelle information n’a été fournie au public; les détails viendront en septembre, assure l’Autorité régionale du transport métropolitain (ARTM).

Le trajet qu’empruntera la navette d’autobus qui reliera la gare Bois-Franc à la ligne orange du métro n’a pas encore été déterminé, à la surprise d’une femme qui a demandé si celle-ci roulerait sur le boulevard Marcel-Laurin.

Le porte-parole de l’ARTM, Simon Charbonneau, lui a répondu que la navette circulerait «dans l’axe Marcel-Laurin», c’est-à-dire sur l’axe nord-sud, sans pouvoir préciser davantage. «On ne parle pas de rue et de boulevard, on parle de direction, a-t-il dit. On regarde présentement avec les autorités, les gens du secteur, afin de raffiner tout ça.»