/sports/baseball
Navigation

Victoire signée Kyle Hendricks

Victoire signée Kyle Hendricks
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le lanceur Kyle Hendricks a été dominant autant sur la butte que dans le rectangle des frappeurs et les Cubs de Chicago ont défait les Reds au compte de 3 à 1, mardi à Cincinnati.

Le droitier de 29 ans a produit deux des trois points des siens en poussant Daniel Descalso et Albert Almora au marbre à l’aide d’un double en deuxième manche.

Il a par la suite ajouté deux simples à sa production offensive.

Au monticule, Hendricks (3-4) n’a permis qu’un petit point sur trois coups sûrs en huit manches de travail. Il a aussi passé sept joueurs dans la mitaine.

Joey Votto a été le seul à le faire mal paraître en claquant une longue balle en solo en quatrième.

La défaite est allée à la fiche de Tanner Roark (3-2), qui a accordé trois points en cinq tours au bâton.

Wilson Contreras a complété la marque pour les Cubs avec un ballon-sacrifice en cinquième.

Chris Sale brille dans la défaite

Même si les Red Sox se sont inclinés par la marque de 5 à 4 devant les Rockies du Colorado dans un duel de 11 manches, à Boston, c’est Chris Sale qui a volé la vedette.

L’artilleur des Red Sox a établi une marque personnelle en réussissant 17 retraits au bâton au cours des sept manches qu’il a passées au monticule. Sale, qui a été parfait pendant les quatre premiers tours au bâton des visiteurs, a finalement concédé un double à Mark Reynolds en début de cinquième. En tout, il n’a permis que deux points, sur un circuit de Nolan Arenado, et trois coups sûrs.

Ce même Reynolds est celui qui a donné la victoire aux Rockies en claquant un simple d’un point en 11e manche.

«Cookie» continue de s’illustrer

Carlos Carrasco a maintenant blanchi les White Sox à ses 12 dernières manches passées au monticule, ayant aidé les Indians de Cleveland à vaincre l’adversaire par le pointage de 9 à 0, à Chicago.

En sept manches, celui qu’on surnomme «Cookie» a alloué six coups sûrs et permis aucun but sur balles face aux White Sox. Carrasco (4-3) a par ailleurs réussi six retraits au bâton.

À son départ précédent, le 9 mai également contre les White Sox, l’as des Indians avait donné seulement deux coups sûrs dans un match écourté à cinq manches. Les Indians l’avaient emporté 5 à 0 et le lanceur avait été crédité d’un match complet et d’un jeu blanc.

Mardi, au Guaranteed Rate Field, Carrasco a par ailleurs profité de l’appui de ses coéquipiers, qui ont frappé cinq circuits, dont deux par le voltigeur Jordan Luplow. Roberto Perez, Jake Bauers et Jose Ramirez ont aussi obtenu chacun une longue balle.

Le Mexicain Manny Banuelos (2-3) a encaissé la défaite, lui qui a cédé cinq points en quatre manches.