/portemonnaie/business
Navigation

Amazon paye ses employés pour qu’ils démissionnent et lancent leur entreprise de livraison

Amazon paye ses employés pour qu’ils démissionnent et lancent leur entreprise de livraison
Euan Cherry/WENN

Coup d'oeil sur cet article

Dans le monde de la concurrence à tout-va, la course à la performance est un commandement du divin marché. Pour s’y conformer, Amazon est prête à payer ses employés pour qu’ils démissionnent et se lancent en affaires.

En effet, dans le secteur du commerce en ligne, les délais de livraison sont un avantage concurrentiel indéniable.

Pour les améliorer, Amazon a lancé en juin dernier un programme d’aide aux employés qui voudraient créer leur entreprise de livraison de paquets Amazon.

Dans le cadre de ce programme, la multinationale a annoncé lundi qu’elle offrirait 10 000 dollars aux employés qui seraient prêts à démissionner et développer leur projet de livraison de marchandises.

En plus de ça, Amazon leur accordera également trois mois de salaires pour subvenir à leurs besoins durant le lancement de leur «startup».

La plupart des employés à temps plein et temps partiel sont éligibles à ce programme.

Cette initiative participe aux ambitions d’Amazon de contrôler ses processus de livraison plutôt que de passer par de grosses entreprises comme UPS.

Depuis juin dernier, plus de 200 projets ont été lancés.

Time relate l’histoire de Milton Collier, un de ces entrepreneurs internes à Amazon. Il a lancé son entreprise de livraison à Atlanta.

En huit mois, son commerce a connu une croissance fulgurante atteignant 120 employés travaillant sur 50 camions de livraison et permettant 200 livraisons par jour.

Une belle histoire.

De leur côté, les employés des entrepôts d’Amazon continueront à pisser dans des bouteilles en plastique pour satisfaire les standards d’efficacité du géant américain.

Vive la performance.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux